RENCONTRE AVEC… JESSICA NELSON

Côté coulisse : 5 questions, 1 rencontre…

Jessica Nelson s’occupe dans différents rôles, non seulement de l’émission littéraire Au Field de la nuit, sur Tf1, présentée par Michel Field, mais elle est aussi auteur. Plusieurs publications sont déjà à son actif.  Le choix de Jason (J’ai Lu), Tome 2, est le dernier en date. Une série pour la jeunesse où l’on peut suivre les aventures du jeune Stefanos.

  • En quoi consiste votre activité à la télévision ?

Je m’occupe de l’émission culturelle de Michel Field sur TF1, depuis 5 saisons. On est une petite équipe donc on se concerte énormément, avec la productrice, Michel et les autres chroniqueurs, et chacun met la main à la pâte à tous les niveaux… Mais en gros je suis rédactrice en chef-programmatrice (c’est à dire le lien avec les maisons d’édition et les différents attachés de presse)-conseiller littéraire-chroniqueuse livres. Et j’adore !

  •  Quel a été votre premier job ? Et votre évolution ?

Au départ je viens du monde des livres. J’ai commencé à bosser comme lectrice dans une maison d’édition (Balland, où j’ai aussi été éditrice de quelques titres) et comme journaliste culture pour Citizen K. Je cumulais les 2 jobs, c’était en 2001. Mon premier roman a eu la chance d’être publié en 2005… Je suis devenue chroniqueuse dans Vol de nuit,Patrick Poivre d’Arvor et Anne Barrère m’ont donné ma chance il y a quelques années. Et je suis ensuite passée derrière les caméras, où j’ai appris « sur le tas » ce que je fais aujourd’hui…

  • Quel type d’émission regardez vous ? Votre préférée ? Celle que vous  évitez ?

J’avoue avoir un faible pour The Voice, que je trouve particulièrement sympathique, bienveillante, avec de jolis échantillons de talents vocaux.

  • Combien de temps allouez-vous a votre télé par semaine ?

Je n’ai pas une consommation très régulière, donc difficile à dire. Le seul programme que je « vais chercher », et que je regarde au quotidien, c’est le JT…

  • Pourquoi l’univers cathodique vous attire-t-il ? Que représente pour vous l’outil télévisuel en 2013 ?

Je ne sais pas si on peut parler d’une attirance pour l’audiovisuel ! Mes métiers, ce sont en fait ceux du livre et de l’écriture. Je m’occupe de cette émission parce que c’est une émission littéraire et culturelle. Mais je trouve que la télévision est un formidable outil de transmission, et une vitrine qui peut être tout à fait « intelligente » pour les artistes et les écrivains.

Jessica Nelson sept 2012, copyright Yann Dejardin©Yann Dejardin

YJ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *