PIERRE LESCURE ET SES 250 JEUNES SUR France 4 !

Le 13 novembre 2012, Pierre Lescure s’offrait un parterre de djeuns pour sa première Master Classe.

France 4 lançait ainsi sa toute nouvelle émission en recevant Jamel Debouzze, Michel Serres et Florence Aubenas. La chaîne réitère l’opération, ce soir, mardi 5 mars, avec cette fois, un casting au féminin (puisque le 8 mars arrive à grands pas…).

La présidente du Medef Laurence Parisot, l’humoriste Florence Foresti, la chef d’orchestre Zahia Ziouani répondront aux questions de cette ardente assemblée. Même la militante féministe Benoîte Groult sera de la partie.

Dans une France qui ne va pas bien, remplie de jeunes qui se cherchent, c’est intéressant de voir que la télévision tente une nouvelle expérience. Le principe est simple : exposer les parcours de ceux et celles qui ont réussi. Transmettre est le maître-mot de ce format. Le titre se veut scolaire et pour cause. L’émission se passe dans un décor qui rappelle un amphi de fac. L’audience est assidue et les questions fusent.

La sélection des 250 personnes de moins de 25 ans est composée et diverse. On peut croiser des étudiants d’écoles classiques mais aussi d’apprentissage. Le programme imaginé par Marc-Olivier Fogiel est cher à la chaîne qui tend à revoir sa politique de programmation après plusieurs échecs cuisants. Les émissions « Faut pas rater ça » et « Fidèle au poste » viennent de s’arrêter après seulement quelques mois de diffusion.

Etre au plus proche des jeunes voire des enfants serait le choix de la 4eme chaîne du groupe France Télévisions. Elle aurait vocation, dans un futur proche, à devenir LA nouvelle chaîne jeunesse.

Gully n’a qu’à bien se tenir…

MASTERCLASSE_preview© Christophe Russeil/TFV

Un petit mot sur l’animateur tout de même ?!

Pierre Lescure semble tout indiqué pour faire le prof. Son âge ? Non ! J’ai pas dis ça…

Son expérience, sa vie pleine de rebondissement, ses différents postes de patron à Canal Plus, chaîne novatrice par excellence, puis dans un tout autre lieu, le Théâtre Marigny qu’il dirige depuis 2008, indiquent qu’il a l’habitude de converser, de donner la parole, d’arbitrer.

Ce journaliste, né en 1945, est un touche à tout depuis ces débuts à Europe 1 en 1965. Le rock, le théâtre, les affaires ne sont que son square de jeux. Alors, les djeuns, lui, il connaît.

Je note seulement que la télé 2013 est une télé qui se raconte. Avec l’émission de Frédéric Lopez « La parenthèse inattendue », nous avions déjà des personnalités qui expliquent parcours et réalisations…

Master Classe apporte studieusement sa Pierre…

YJ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *