« LES INVINCIBLES », COURBET, DE CAROLIS… LA SEMAINE « TRES PERSONNELLE » DE LA RUCHE MEDIA

Chaque vendredi, La Ruche Média revient sur les points d’actualité qui ont fait parler cette semaine.

Lundi 16 septembre, la petite lucarne compte deux nouveaux arrivants dans la course à l’access : Sophia Aram et Julien Courbet. La phrase est sèche mais comment le dire autrement : une catastrophe télévisuelle sans précédent puisque le programme produit par Morgane est passé sous la barre des 4% avec 469.000 téléspectateurs hier soir. La direction de France Télévisions vient d’annoncer qu’elle ne souhaitait plus communiquer sur l’émission « Jusqu’ici tout va bien« . Conséquence direct d’un rejet évident d’un public de plus en plus exigeant. Aram annule toute sa promo pour la semaine à venir. Inutile de taper d’avantage sur ce qui renferme fortement tous les accents de la tragédie. Alors Next !

Julien Courbet qui annonçait cette semaine, « je n’ai aucun problème avec le fait de faire du neuf avec du vieux » connaît un succès tout relatif voire… absent.  « Sans aucun doute » nouvelle formule a attiré hier soir 333.000 téléspectateurs, soit 2.1% du public. Notons que pour la première, lundi, Courbet avait réuni 358.000 téléspectateurs. Une autre marque visiblement peu attendu… Re Next puisque les chiffres parlent d’eux mêmes.

16-09-2013-Sophia-Aram-capture-France-2-930x620_scalewidth_630

Mercredi 18 septembre, c’est l’heure « Cinéma ». Alors que la France entière se jette sur Michael Douglas et  « Ma vie avec Liberace » ( 1.513 spectateurs réunis dans 24 salles, à 14h, selon Rentrak), j’opte pour « Les invincibles« . Depuis, je m’interroge sur cette anomalie d’une nullité crasse ! Malgré une tendresse toute liée au scénariste Atmen Kelif, malgré une Virginie Efira magnifique et juste, malgré un casting de choix, le film ne peut être sauvé d’une réalisation pauvre. Non… ancienne, désuète, antique. Frédéric Berthe réussit l’exploit d’ajouter « Les Invincibles » à la longue liste de nanars made in France de ces derniers mois où « Turfs » et « Les Seigneurs » tiennent bonne place… Au suivant !

Et quel dommage. Le thème du « vouloir être français » est actuel et fondamental. Kélif a écrit et joué ce film avec ses tripes. L’ancien Deschiens a joui de 20 millions d’euro de budget pour tenter de dire et dénoncer la difficulté d’être perçu et senti comme un français à part entière. Ce gamin maghrébin fou de pétanque qui rêve de porter les couleurs du drapeau en vainqueur se verra confronté au racisme et à la bassesse d’un entourage ignare. Soit… Mais encore ?

aff invincibles

Pourquoi nager en plein poncifs pour montrer des incohérences humaines ? Pourquoi user du grand Daniel Prévost avec autant de maladresse et utiliser encore et encore les mêmes ressorts pour annoncer que les arabes, les noirs… méritent le territoire comme d’autres ? Puisque la finesse et la création sont absents, le public aussi.

« Né quelque part » de Mohamed Hamidi, joué et produit par Jamel Debbouze était d’une toute autre facture. Sorti au printemps, ce premier long surfait lui aussi sur ce thème. Si le film porte davantage sur les clandestins, il est aussi question d’un jeune français d’origine algérienne qui se voit privé de ses papiers français. Après une retour forcé dans un pays qu’il ne connaît pas, il réalise que la France est son seul et unique encrage. Se battre pour être français est le dénominateur commun de quelques comédies dramatiques sorties récemment. Il y a donc un sujet, une mode, un questionnement. Dommage d’y répondre avec  » Les invincibles« .

6389879-patrick-de-carolis-reprend-l-antenne

Jeudi 19 septembre, Philippe Lucas se lâche sur le plateau de TPMP : « tu es un journaliste à la con« . Cette petite phrase en direction du patron Hanouna lui a couté sa place… Deux petits tours et puis s ‘en va. Un départ anecdotique pour un grand retour : celui de Patrick de Carolis. En plus du « Grand Tour » sur France 3 en prime, l’ancien patron du service public (2005/2010) reprend les commandes du programme « Des racines et des ailes« , créé par lui-même seize ans plus tôt. Un retour gagnant puisque le magazine arrive en deuxième position après « Esprits Criminels » avec 3 588 000 personnes mercredi 18 septembre. Alors que des visages – presque – nouveaux inondes les antennes, un ancien revient en annonçant « Ce qui change, c’est ma façon de m’adresser aux téléspectateurs ». La nouveauté revêt différents aspects, on dirait…

Vendredi 20 septembre… Faut-il parler de Jean Roucas… Euh… Non !

Yasmina Jaafar

©Patrick de Carolis/Baltel/Sipa – Invincibles/Europacorp dist.- Aram/Courbet/Schousboe/FTV/TMC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *