GERALDINE DANON, UN VOYAGE COURAGEUX AU BOUT DU MONDE, UNE ARTISTE DIFFERENTE

Géraldine Danon est une aventurière. Actrice, écrivain, réalisatrice, mais aventurière avant tout. Elle signe une livre époustouflant aux éditions Arthaud « Le continent inconnu » où elle raconte son voyage en famille aux confins de la planète. Avec humilité et la conscience de l‘infiniment petit, elle dévoile ses peurs, ses joies et ses découvertes dans une style fluide, le courage en bandoulière.

Rencontre avec une artiste pas comme les autres.

 

Vous évoquez avec force l’humilité qui vous envahit face à l’immensité de la nature. Qu’est ce que ces voyages ont changé en vous ?

Je crois que l’on en revient plus fort, plus serein aussi avec un autre regard sur le monde. Un regard résolument tourné vers le large, du bleue dans les yeux et une formidable envie de vivre. Je suis plus que jamais animée par une grande curiosité et une envie d’explorer le monde dans tous ses recoins.

Votre livre « Le continent inconnu » se veut facile d’accès et pédagogique. Est-ce une volonté de votre part de rendre lisible un choix extrême que beaucoup ne pourraient pas comprendre ?

Oui c’est un livre qui ne s’adresse pas qu’aux marins mais à tout ceux qui rêvent d’aventure ou tout simplement de vivre différemment. Il est aussi question de côtoyer ses limites, de les repousser. Je m’interroge sur le bien fondé de cette quête et sur sons sens, je fais part de mes doutes quant à vivre une telle aventure en famille. Nous sommes confrontés sans cesse au danger dans des conditions extrêmes et cela exacerbe les sentiments dans ce huit clos familiale aux portes de l’enfer. C’est un livre d’aventure mais aussi un récit d’amour et de passion .

©PITER10geraldinedanonI0955

 

Devant le trop plein d’information, comment vit-on coupé de la terre et des habitudes de consommation ?

Très bien, on ne manque de rien. L’essentiel est là, notre famille, la mer et toute la beauté du monde. Nous  sommes heureux de ne pas être pollués par les informations et les polémiques qui alimentent le quotidien des terriens. Quant à la société de consommation nous en sommes loin. Tout ce qui rentre à bord doit y rester. Pas question de se débarrasser des déchets avant l’escale. Nous sélectionnons donc avec soin et ne nous embarrassons pas de superflu.

 

Vous écoutez Benjamin Biolay sur votre Ipod. Vous n’êtes pas si loin. Est-ce que le cinéma et l’univers du spectacle vous manquent ?

Oui. Après 4 ans de mer non stop, j’ai envie de renouer avec ma passion première et je dois remonter en scène prochainement. J’ai aussi des projets de films qui me tiennent à cœur. J’ai réalisé 9 films sur notre aventure et cela m’a donné envie de poursuivre dans cette voie. Nous repartirons ensuite pour une nouvelle expédition. Quand on goute à ce type de vie en harmonie avec les éléments et la nature on ne peut pas s’en passer trop longtemps. 

le continent inconnu affiche 

Quel est votre plus grand choc émotionnel tout là bas ?

A chaque assaut des vagues nous craignons le chavirage, c’est à dire de nous retourner. C’est la seule chose contre laquelle nous ne sommes pas préparés. Quant à l’émotion elle est partout et intense. Ce sont des paysages d’une rare beauté, tout à faits boulversants.

 

Quand repartez-vous ? Et où ?

Je retrouverai le 15 décembre, mon époux cet hiver pour une expédition d’un peu plus mois en Antarctique, avant de remonter sur scène, en mer de Weddell. Nous irons sur les traces du grand explorateur Ernest Shackleton dont je raconte d’ailleurs l’épopée dans mon livre « Le continent inconnu ». Puis nous repartirons en nov 2014 pour une nouvelle expédition de plusieurs années. Inch’allah !

 

Yasmina Jaafar

©Piter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *