PATRICE CHEREAU, MARTIN LUTHER KING… LE SEMAINE « TRES PARTICULIERE » DE LA RUCHE MEDIA

Chaque vendredi, La Ruche Média revient sur les points d’actualité qui ont fait parler cette semaine.

Mardi 8 octobre, « Patrice Chéreau était un homme doux, amical, décidé, inflexible, impatient. » déclare Eleonore Büning dans la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Ce grand homme de théâtre est mort atteint d’un cancer du poumon contre lequel il livrait bataille depuis deux ans. Un homme qui rappelait sans cesse la maxime de Jean Cocteau « Il ne faut être à la mode. Elle est éphémère« . Il n’était pas tendance, il était là. Sa créativité et ses inspirations ont fait pâlir de nombreux amoureux du spectacle vivant. Ce passionné de Wagner, aimé en Europe mais presque ignoré aux États-Unis, a su tout au long de sa carrière mettre en lumière les atermoiements de la nature humaine. Depuis 1944 et sa naissance au sein d’un foyer d’artistes peintres, Patrice Chéreau évolue dans l’univers de l’art. Doté d’une sensibilité extrême, le cinéaste était un touche à tout gai imprégné du désir de créer avec à chaque nouvelle aventure une puissance troublante. Elektra était son dernier moment sur scène l’été dernier à Aix en Provence.

patrice chéreau

France 2 bousculera ses programmes et diffusera « La reine Margot » dimanche 13 octobre à 20h45. Le film avait remporté en 1994, Le Prix du Jury au festival de Cannes et en 1995, le César de la Meilleure Actrice pour Isabelle Adjani, Meilleure Photo, Meilleurs costumes, Meilleur second rôle féminin et masculin.

« A 15 ans, je savais que je voulais faire du théâtre » Patrice Chéreau.

Ses obsèques auront lieu le 16 octobre à 11h30 à l’église St Sulpice à Paris (source Artmédia)

Adieu l’artiste ! Rideau.

Mercredi 9 octobre, Oxmo Puccino twitte : « Rester à l’écoute… au pire, on peut s’entendre. Au mieux, on finit par s’aimer ».

On aime bien !

Vendredi 11 Octobre, au moment où le film « Majordome » atteint les sommets du succès, France 3 diffusera ce soir à 23h15 dans la case « doc/interdits » un film de John Akomfrah « La longue marche de martin Luther King« . La chaîne publique commémore ainsi, le 50ème anniversaire de la marche pour la liberté et l’égalité des droits civiques entre les noirs et les blancs en Amérique. Le réalisateur made in GB d’origine ghanéenne a voulu donné la paroles aux témoins et organisateurs comme Norman Hill de l’époque mais aussi à de Oprah Winfrey, star de TV US ou encore Harry Belafonte, superstar afro-américaine des années 50…

martin luther king

J’en profite pour tordre le cou à une idée fausse : la chanson « Happy Birthday » écrite et chantée par l’immense Stevie Wonder n’a pas été créée pour que nous puissions gaiement tous souffler nos bougies mais elle est un slogan très réfléchi pour imposer une seule et unique journée d’anniversaire en l’honneur de Martin Luther King. Une ambition que le chanteur a mis des années à mettre en place tant les pouvoirs politiques en place ne souhaitaient pas voir aboutir un tel emblème. Les choses avancent mais les réticences d’aujourd’hui ressemblent à celle d’hier : Le bureau du boss du FBI, J. Edgar Hoover et administration Kennedy craignaient des débordements et émeutes chaotiques sans précédent. Et pourtant…

Yasmina Jaafar

© Chéreau/DPA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *