ACCESS PRIME TIME : TOP ET FLOP, L’HEURE DU BILAN

Cette rentrée 2013 fut une rentrée gorgée de promesses… Et pourtant. Juin sonne l’heure du bilan. Qui a su résister ? Qui s’est effondré ? 

A nos petits tableaux noirs et nos craies blanches :

Septembre dernier était le mois de tous les défis. Tout le monde évoquait le sacro-saint « Access« . Ça devait être la guerre pour une flopée de producteurs désireux de mettre une raclée au petit prince du PAF, Cyril Hanouna. Il y a d’abord eu Gérard Pont qui n’hésitait pas à envoyer le 16 septembre, au centre du bal, Sophia Aram flanquée d’une robe beaucoup trop grande pour elle. Novice en animation, novice du direct, novice en chef de bande et plus encore… Elle disparait au bout de 4 mois avec un peu moins de 5%¨de part de marché. Un chiffre impossible à cette heure-ci. Danone, Coca et Cie se retirent de la valse musette sans se retourner. Alors, France 2 réagit… dans une urgence qui a coûté son poste à Philippe Vilamitjana, vite remplacé par le patron de l’info de France Télé, Thierry Thuillier. Ce dernier prend les choses en main et décide de faire appel au grand roi du PAF cette fois-ci : Laurent Ruquier. Oui, avec lui c’est certain. Coca reviendra. Mais non !

image courbet lapix aram

« L’émission pour tous » devait être la locomotive du 20h et permettre à David Pujadas de dire « OUF ». Le journaliste historique de la grande messe commençait à sentir le purin s’installé sur ses chaussures. L’odeur nauséabonde d’une audience insultante faisait grandir la rumeur qu’il allait devoir quitter son siège. Le verdict tombe, après seulement deux mois d’antenne et 1.4 millions (5% de PDA), le programme s’en est allé. Toutes les chaînes lui passait devant même W9 donc… stop !

Comme la Mathilde de Brel, c’est Nagui qui « est revenu » avec l’infatigable « N’oubliez pas les paroles« . « Apportez-nous du vin, celui des noces et des festins« , l’audience est revenue. Les chanteurs amateurs sauvent la case et pour ainsi dire, la saison avec quasi 10% de PDA !

Mais il n’y a pas que le service public qui trinque. TMC misait sur le come back de « Sans aucun doute » avec Julien Courbet. 8 mois après, Courbet atteint 2.1% et touche 450 000 personnes. Il remballe ses avocats et terminera sur D8. Il sera fréquemment sur le plateau de « Touche pas à mon poste » puis sortira des cendres « Le maillon faible« . Toutes ces nouveautés donnent le tournis. La coupe est pleine. Plus ça serait trop, croyez-moi.

TPMP2013-CYRILHANOUNA

TPMP continue sa progression et enterre une à une toutes les initiatives des chaînes un peu perdues et de producteurs jaloux du succès du fan de Patrick Sébastien ou Sébastien Patoche. C’est au choix. Cyril connaît ses heures de gloire. L’humeur attire même les politiques : Najat Vallaud Belkacem donnait de la voix le 8 mars à l’occasion de la Journée de la Femme, l’ancien Premier Ministre, Mr Hérault répondait par un tweet « hyper cool » en avril à l’équipe qui se souciait, aux travers de sketchs, de ce qu’avait pu devenir JM.

Les invités s’y bousculent, le programmateur Christian Puech donne une interview dans le Parisien pour expliquer la mécanique de programmation de l’Access qui tue tout et tout le monde. Bref… TPMP reviendra à la rentrée. Les autres … non.

Quant au « Grand Journal » et « C à vous« , ils flirtent souvent avec le million sans pour autant marquer les esprits. Le festival de Cannes a même permis au programme Glam de la chaîne payante de perdre encore plus de téléspectateurs.

LAURENTRUQUIER-_preview_2300

La rentrée promet son lot de nouveautés. France 2 parie sur Jérémy Michalak pour un jeu produit par lui-même, à la place du programme du rire de Laurent Ruquier « ONDAR« . M6 planche, elle, sur un programme qui pourrait avoir à sa tête Valérie Damidot pourtant récemment débarquée de « Y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis« … En même temps, il n’y avait pas que le concept fourre-tout qui posait problème, le titre aussi était étrange… négatif. La 6 pense aussi à la styliste en chef Cristina Cordula et Faustine Bollaert. A suivre…

Ce qui est certain, c’est que le tout Paris fourmille de producteurs qui courent avec leurs idées sous le bras espérant être celui qui damera le pion au jeune que personne n’attendait. D8 l’a, D8 le garde. En l’imposant à toutes les heures de la journée puis de la semaine puis du mois la « nouvelle grande chaîne » pend le risque de lasser…

 JM Morandini avait été le premier à être prier de sortir de la course avec son émission éponyme sur NRJ12. 15 jours ont suffi ! Qui fera mieux ? Rendez vous en septembre pour le savoir.

Yasmina Jaafar

Photos : D8/FrTV

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *