LISA LAYER : DE FRANCE TELEVISIONS AU THEATRE DU GYMNASE

Lisa Layer est aussi Isabelle Layer, Responsable de la cellule de Repérage de Talents pour France Télévisions. La jeune femme prend des risques et sort de son confort pour passer de l’autre côté. Love Cabaret propose 75 minutes de chansons narrant la vie d’une femme libre qui ne renonce à rien pour réaliser son rêve : « devenir une grande Artiste reconnue de tous ».

Lisa Layer, qui êtes-vous ? 

Comme tout le monde, je suis constituée de multiples facettes. A la fois cartésienne et artiste, très logique mais aimant aussi sortir des sentiers battus ! Ainsi, j’ai à la fois une formation de journaliste (ULB, Bruxelles), un Master 2 en Droit et Administration de l’Audiovisuel (D2A, La Sorbonne) et je suis certifiée en coaching (Institut des Neurosciences Appliquées). A côté de cela, je suis une grande passionnée des arts de la scène à qui j’ai consacré 10 ans de ma vie au sein d’une compagnie que j’ai cofondée en Belgique, d’où je viens. Et voilà qu’après quelques années loin des planches à officier à France Télévisions, je monte mon seule-en-scène au Théâtre du Gymnase ! La vie est pleine de jolies surprises !

En quoi consiste votre poste au sein de France TV ?

Je suis actuellement en charge du repérage de Talents, animateurs et chroniqueurs, pour les Chaînes du Groupe France Télévisions. Le poste a été créé en septembre 2014 à l’initiative de Catherine Lottier, Directrice Veille et Prospective Programmes dans le Groupe. L’idée est de partir à la découverte de Talents qui pourraient intervenir généralement en tant que chroniqueurs pour commencer. Nous cherchons durant toute l’année des profils dotés d’une forte personnalité, qui ont des choses à dire, une réelle compétence à communiquer, du charisme, de la générosité, pourquoi pas spécialistes d’un domaine quel qu’il soit, et qui soient en affinité avec le service public. Notre but : accompagner les chaînes et les émissions qui le souhaitent dans leurs recherches d’animateurs et/ou de chroniqueurs, mais aussi faire ponctuellement des présentations de personnalités spécifiques aux responsables des Chaînes concernés par de telles recherches.

LCB Isa chant 1 - V2 OK

Qu’est ce qui vous a motivé à passer de l’autre côté ?

On n’échappe pas à son destin, comme diraient certains ! Après quelques années consacrées à 100% à mes activités à France Télévisions, j’ai ressenti le besoin vital de reprendre le chant et la danse ! Des cours, je suis passée aux petites scènes avec à chaque fois des retours chaleureux, me poussant à aller plus loin. J’ai fini par les prendre au mot ! En janvier de cette année, suite à différentes prises de consciences, j’ai eu une vision claire de mon spectacle idéal. J’ai commencé à l’écrire, sans savoir où cela allait me mener. J’ai juste suivi mon instinct et j’ai avancé très vite, tant j’étais motivée et passionnée par le projet qui, en réalité, germait en moi depuis longtemps… Tout s’est finalement fait très naturellement et avec beaucoup de plaisir !

Être du métier et tenter l’exposition demande-t-il beaucoup de courage ? ou de passion ?

De l’inconscience peut-être mais surtout beaucoup de travail et une ferme croyance en la justesse de mon projet à ce moment-ci de ma vie ! J’insuffle tout mon cœur et toute mon âme dans le LOVE CABARET. J’ai beaucoup travaillé le chant, je me sentais prête. De nombreux Artistes attendent qu’on leur propose le rôle de leur rêves. Je me suis dit que le plus simple serait de le créer moi-même ! J’ai donc choisi des chansons correspondant profondément à mon univers (jazz-cabaret-comédie musicale), que j’aime tant de par leur texte, leur humour, leur caractère, leur force… ! Je les ai adaptées en français et reliées, en y insufflant des messages de vie, de manière à en faire une vraie et belle histoire, celle de Lisa !

Love Cabaret est autobiographique ?

Je pense que dans tout processus créatif, on met de soi. Consciemment ou inconsciemment. Je n’ai pas cherché à raconter mon histoire, mais l’histoire d’une femme qui part à la conquête de ses rêves, qui se bat pour y arriver, tente des choses, tombe, se redresse, comprend et finit par trouver son chemin et son équilibre… Bon d’accord, en fait c’est moi ! Mais je pense qu’au fond, c’est chacun d’entre nous et c’est sans doute pour cela que les spectateurs s’y retrouvent autant… enfin, c’est ce qu’il me plaît d’imaginer !

_Flyer Love Cab DDProd BD OK- Recto SS Bandeau GMN (1)

Préparez-vous un deuxième seule-en-scène ?

Je vais déjà faire vivre celui-ci ! Un spectacle tourne souvent quelques années avant d’être mis de côté. Mon LOVE CABARET et Lisa, le personnage que j’incarne, sont comme un enfant que l’on met au monde et qui a besoin de grandir, d’expérimenter, de se frotter à la vie, de prendre de la dimension. C’est une expérience forte que je veux vivre pleinement, passionnément, jusqu’au bout. Tout en sachant que mon travail à France Télévisions me prend beaucoup de temps, ce dont je dois bien sûr tenir compte. Mais ça va bien se passer, j’en suis sûre ! Alors pour le deuxième spectacle… hé bien, je vous préviendrai !

Love Cabaret : Tous les mardis jusqu’au 30 décembre 2014 au Théâtre du Gymnase.

Yasmina Jaafar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *