AURÉLIEN ENTHOVEN OU LA PASSION DE LA PALÉONTHOLOGIE

ENTHOVEN… Aurélien ! L’adolescent est surprenant, touchant et en avance. Nous avons tenu à le rencontrer pour en savoir plus sur sa chaîne Youtube M – Gigantoraptor. Avec près de 45 391 abonnés, Aurélien s’intéresse aussi au racisme, à la théorie de l’évolution, à la zoologie ou encore au scepticisme. Une personnalité à connaitre. Rencontre Laruchemedia.com

Par Yasmina Jaafar

Pouvez-vous nous donner l’ADN et l’ambition de votre chaîne YouTube M – Gigantoraptor ?

Notre chaîne youtube a plusieurs ambitions. La première est d’informer les gens au sujet de la paléontologie mais également de la zoologie et la théorie de l’évolution en vulgarisant sur ces sujets. La seconde est de promouvoir un maximum les outils de la pensée critique et de favoriser la lutte contre le créationnisme et autres postures fumeuses (conspirationnisme, manipulations, etc.). Vous comprendrez qu’il s’agit aussi de dénoncer des manipulateurs notoires, ainsi que des fausses informations en tout genre. La troisième est d’assurer la visibilité d’autres vidéastes ayant des objectifs en commun.

Parlez-nous de Julien, votre acolyte ? Comment vous vous partagez le travail et de recherche/écriture et de création vidéo ?

 
Julien ne participe que rarement à la création de vidéos sur la chaîne principale, il travaille surtout sur la chaîne secondaire. Ça ne l’empêche pas de me donner un coup de main quand je suis avec lui et que je travaille sur une vidéo, par exemple. Son rôle est essentiellement de travailler sur la forme de la chaîne (logo, bannière, intro). Globalement, outre les animations, je m’occupe du contenu des vidéos, de la recherche, du montage, et du tournage.

Vous êtes intéressé par les sujets liés au racisme, à la théorie de l’évolution, à la zoologie ou encore au scepticisme. D’où vous vient cette curiosité/passion ?

De mon intérêt pour les sciences naturelles (paléontologie en l’occurrence) et de mon rejet du créationnisme et de l’anti-évolutionnisme. L’intérêt que je porte à ces sujets m’a mené à découvrir la pensée critique avec des vidéastes comme l’équipe de la Tronche en Biais ou encore Christophe Michel de la chaîne Hygiène Mentale.

YouTube et les RS sont parfois décriés. Avec 45 391 abonnés sur votre chaîne YouTube, quel est votre regard sur cet outil de diffusion en constante évolution ?

Je pense que YouTube et les RS (ndlr : réseaux sociaux) sont une formidable opportunité… Pour les conspirationnistes, les créationnistes, les racistes et autres désinformateurs. Avec l’avènement des RS, nous voyons se développer un peu partout l’irrationnel et la bêtise. Ces plateformes sont des gouffres dans lesquels il est aisé de sombrer. Sombrer dans le rejet de la réalité de notre monde au combien triste et vide de sens, en l’occurrence. Il faut dire ce qu’il en est : sur Twitter, le dialogue est soumis à une mise à mort perpétuelle, FB est un formidable vecteur de « fake news« . YouTube n’est pas épargné par l’influence des manipulateurs que je me plais à attaquer dans mes vidéos. C’est pour cette raison qu’il faut à mon avis lutter un maximum sur le terrain de jeu des affabulateurs, directement. Les succès (relatifs) de chaînes comme Astronogeek ou Defakator sont un très bon signe. Malgré le triste tableau que je présente, il ne faut pas lâcher prise, surtout pas !

Vivons nous une époque où l’approche critique des choses est possible grâce notamment à des vidéos comme les vôtres sur des sujets parfois sensibles, grâce aussi à des journaux alternatifs ou avez vous le sentiment que nous parlons tous d’une même voix ?

Je ne suis pas de cet avis. Même si les vidéos sur YouTube permettent de s’exprimer plus librement (beaucoup plus !) que dans les médias tradis., mais l’approche critique des choses n’est pas rendue possible par notre travail (n’en déplaise à certains conspirationnistes). Savoir s’informer dans différents médias aux opinions variées est un bon moyen de s’assurer un regard critique sur ce qui est dit. Pas besoin de passer par YouTube ou des journaux alternatifs (même si c’est pas mauvais !).

Juste après la vulgarisation scientifique et la paléontologie, quelles sont vos autres passions ? 

Je m’intéresse beaucoup à l’histoire, mais également la politique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *