LE MINISTÈRE DE LA SANTÉ SOUTIENT LES MAISONS SPORT-SANTÉ. ELLES FLEURISSENT PARTOUT EN FRANCE. POURQUOI ?

ROXANE GOULAM
PHARMACIEN NÉGOCIATEUR

Le mariage des deux disciplines que sont le sport et la santé a donné naissance, il y a quelques années, au concept de « sport-santé ».

Cette idée, qui intègre la pratique du sport à la définition de facteur de bonne santé, avait besoin d’être accueillie quelque part pour se concrétiser, et c’est ainsi que naquit son abri : la maison sport-santé.

L’innovation des maisons sport-santé s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale sport santé 2019-2024, portée à la fois par le Ministère des Solidarités et de la Santé et par le Ministère des Sports. Cette collaboration interministérielle a pour but de marquer l’importance des liens qui unissent le sport et la santé. Un appel à projet avait ainsi été lancé le 2 août 2019 pour aider au déploiement de ces nouvelles structures, avec l’objectif d’atteindre un total de 500 maisons sport-santé d’ici fin 2022en France.

Et le projet est déjà bien lancé ! Avec une liste publiée le 14 janvier 2020, les deux ministères font dès à présent état de 138 structures retenues dans l’appel à projet et reconnues comme maisons sport-santé.

Alors, pourquoi le sport et la santé sont-ils si indissociables ? Il est connu et reconnu depuis longtemps que la pratique d’une activité physique régulière présente des bienfaits pour la santé. Ou, à l’inverse, que la sédentarité peut engendrer des effets néfastes sur la santé…on parle du quatrième facteur de risque de mortalité dans le monde!

Bouger, en pratiquant une activité régulière même douce, nous permet d’évacuer le stress, de dépenser de l’énergie et d’améliorer notre qualité de sommeil. Précieuse aide au bien-être moral, donc. En plus de ces bienfaits, tout un tas de paramètres physiologiques vont être impactés et présenter un effet mélioratif sur la condition physique : la circulation sanguine avec notamment une favorisation du retour de l’afflux sanguin vers le cœur, la capacité respiratoire, la mobilité articulaire, le contrôle de l’excès de poids, entre autres.

On comprend donc que l’activité sportive contribue de manière notable au bien-être et à la santé et a son importance dans la lutte contre les complications de la sédentarité. Voilà pourquoi elle constitue une mesure hygiéno-diététique primordiale, préconisée en prévention du développement de nombreuses pathologies cardio-vasculaires et de maladies à risques de complications comme le diabète. D’ailleurs, depuis 2011, le sport-santé est reconnu comme thérapeutique non médicamenteuse par la Haute Autorité de Santé. En pratique, les médecins sont habilités depuis le 1er mars 2017 à prescrire des activités physiques adaptées aux patients atteints d’affections à longue durée ou de handicap.

Les maisons sport-santé sont aujourd’hui le lieu privilégié d’accueil de ces patients qui viennent sur prescription médicale, mais également de tout public sédentaire. Elles sont ainsi ouvertes, par exemple, à des personnes en bonne santé n’ayant pas pratiqué de sport depuis longtemps et qui souhaiteraient bénéficier d’une prise en charge adaptée et encadrée. Les structures ont pour missions principales d’accueillir le public, de l’orienter vers un accompagnement par des professionnels formés et de lui apporter des renseignements sur les offres d’activités sportives disponibles localement. La maison sport-santé est préférentiellement un espace physique mais elle peut aussi revêtir l’aspect d’une plateforme à distance. De manière optionnelle, elle peut être elle-même un lieu permettant la réalisation d’un bilan de capacités physiques et d’exercices d’activité physique adaptée. 

Le sport et ses bienfais sur notre santé

A noter que ces actes préventifs ne sont pas remboursés par la sécurité sociale mais peuvent être pris en charge par des collectivités ou par des mutuelles santé. Alors, nous verrons bien si la mise en place des maisons sport-santé parvient à aider les Français à lutter efficacement contre la sédentarité, l’un des grands maux de notre époque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *