Posts Tagged With 'CSA'

LE CSA ACCUSE DE CONNIVENCE : DIDIER MAISTO REAGIT SANS LANGUE DE BOIS

Jan 09, 2017
LE CSA ACCUSE DE CONNIVENCE : DIDIER MAISTO REAGIT SANS LANGUE DE BOIS

Didier Maïsto est le Président de SUD RADIO. Il est aussi l’auteur de deux livres qui reviennent sur les conditions d’attribution des canaux TNT par le CSA. Le 14 décembre 2016, un rapport parlementaire lui donne raison. Nous avons voulu le rencontrer : ITW SELFIE LARUCHEMEDIA.COM

Journaliste & montage : Yasmina JAAFAR
Musique : Nicolas MAINTIER

DIDIER MAISTO : « POUR RESISTER DANS LES MEDIAS, IL FAUT DIRE LES CHOSES ET ETRE RENSEIGNE »

Posted by yasmina in ACTU, FEATURED, LIVRES, NEWS, TELEVISION No Comments »
Juil 13, 2016
DIDIER MAISTO : "POUR RESISTER DANS LES MEDIAS, IL FAUT DIRE LES CHOSES ET ETRE RENSEIGNE"

Didier Maïsto dirige Sud Radio et publie « Hé oh, on est chez nous ! », titre énigmatique qui enferme une enquête sur les systèmes d’attribution des canaux TNT par le CSA. La suite de « TNT, un scandale d’Etat ». Est-ce l’ouvrage d’un homme vexé ?

Dessins de Lefred Thouron

Réponse :

Vous semblez avoir une passion pour les médias. Du moins leur compréhension. Comment cela a-t-il commencé ?

Oui, il faut bien commencer (rire). Donc, j’ai fait une filière littéraire hypokhâgne, une Maîtrise de lettre puis une Licence de droit, mais au-delà du parcours universitaire, j’ai toujours aimé écrire. Je m’occupais des journaux et de leur confection à l’école. Et à l’explosion des radios libres en 81, je travaillais, par le biais de mon groupe de music Albatros à Toulon, pour 89FM. Mes émissions étaient de nuit et musicales. Enfin, mes années Figaro ont débutées par un stage.

Avez-vous rencontré des difficultés ou pouvons-nous dire que c’était plus simple avant ?

FRANCE TELEVISIONS CONNAIT SA NOUVELLE PATRONNE : DELPHINE ERNOTTE CUNCI

Avr 23, 2015
FRANCE TELEVISIONS CONNAIT SA NOUVELLE PATRONNE : DELPHINE ERNOTTE CUNCI

Les Sages du CSA ont eu du mal à choisir le remplaçant de Rémy Pflimlin mais c’est fait. Une femme aux manettes, Delphine Ernotte Cunci.

Portrait :

Un accouchement dans la douleur…

Depuis le 15 avril, le CSA trie, écrème, retire… Hier soir, LE nom du nouveau conquérant de France Télévisions est tombé. Il s’agit de Delphine Ernotte Cunci. A 48 ans, celle qui a fait toute sa carrière chez l’opérateur Orange succède à Mr Pflimlin.  Elle aurait la réputation d’être une cost killer, c’est-à-dire une spécialiste des coups. Une personne préparée donc à une fonction pas si simple.

La situation est inédite puisque cette nomination attendue est chahutée. L’opposition tacle le pouvoir en relevant les méthodes opaques du CSA. L’UMP annonce même un « mystère » et un procédure peu démocratique… En effet, le 33 noms ont été tenus secrets jusqu’au dernier instant pour, selon la haute institution, ne pas mettre en danger les postes actuels des candidats. Peut-être devraient-ils assumer leur choix…

La sélection fut rude et intense. De nombreuses personnalités légitimes ont été écartées comme Robin Leproux, un ex de M6 et RTL,  Marie-Christine Saragosse, la Présidente de France Médias Monde ou encore Pascal Josèphe, grand professionnel des médias passé par France 3, France 5 et TF1. Il est le fondateur de International Média Consultants Associés (IMCA).

Mardi après-midi, le collège a eu quelques difficultés à départager les deux derniers candidats en lice. L’une, Madame Ernotte, était vivement soutenue par David Kessler, un proche conseiller du Président Hollande et l’autre, Mr Josèphe, soutenu… par son CV. Il faut obtenir au moins cinq voix pour être nommé. La directrice Excécutive d’Orange les a obtenu au terme d’une deuxième audition. Un choix et une attitude qui n’éviteront pas une nouvelle fois la remise en cause de la procédure de nomination rendu au CSA pour plus de transparence. Une soi-disante cohérence déjà très largement critiquée.

SANDRINE RAY, REALISATRICE ENGAGEE, CHERCHE LES FEMMES DANS LE MILIEU DE L’IMAGE : CONSTAT NAVRANT…

Fév 06, 2015
SANDRINE RAY, REALISATRICE ENGAGEE, CHERCHE LES FEMMES DANS LE MILIEU DE L'IMAGE : CONSTAT NAVRANT...

Sandrine Ray est la réalisatrice entre autres du téléfilm « La balade de Lucie » diffusé le 4 février dernier sur France 2 (3,4 millions de personnes et 13,6 PDA). L’artiste est aussi engagée sur la question de la sous représentation des femmes dans les métier de l’images tous postes confondus. Sans aucune langue de bois, elle revendique le droit à la réflexion mais, surtout à l’action pour que les mentalités changent dans un milieu où les hommes font légions, pouvoir et… obstruction.

Vous êtes une réalisatrice qui se souci de la place des femmes dans les métiers du cinéma et de la télévision. Quel bilan faites vous de la situation ? Le pourcentage de réalisatrices ?

Je commence toujours en disant : « J’accepte d’être discriminée sur mon talent, j’accepte d’être discriminée sur mes recettes et sur mon audimat, mais je refuse d’être discriminée sur mon sexe ». Il se trouve que mon film « La Balade de Lucie » Avec Sandrine Bonnaire pour France 2 a fait 4 millions de spectateurs en 2013 et …… le 4 février dernier. Quand on parle de la place des femmes dans la société, nombre sont ceux qui détournent la tête. Alors, il faut parler chiffre. Et là -comme je l’ai été moi-même- tout le monde est stupéfait.

Les chiffres de la place des femmes dans la création audiovisuelle sont :

3% de réalisatrices pour des films de commande

7,4% de réalisatrices pour les séries

16% de réalisatrices auteures (celles qui comme moi écrivent leurs scénarios)

23% au cinéma, avec des budgets bien inférieurs.

Alors quand on entend qu’il n’y en a que pour les femmes, faut relativiser ! Il suffit d’inverser les chiffres : 97% d’hommes !? Arte est la chaîne qui a la conduite la plus égalitaire, 29% ! Mais c’est grâce à la volonté politique de Véronique Cayla. Sans volonté rien ne change. Seule la Suède a 40% de réalisatrices par quota. Quand 60% des élèves diplômés des grandes écoles de cinéma sont des femmes, où passent-elles ?

OBAMA SANS BEYONCE, JO DE SOTCHI ET LES FEMMES… LA SEMAINE « TRES PARTICULIERE » DE LA RUCHE MEDIA…

Fév 14, 2014
OBAMA SANS BEYONCE, JO DE SOTCHI ET LES FEMMES... LA SEMAINE "TRES PARTICULIERE" DE LA RUCHE MEDIA...

Chaque vendredi, La Ruche Média revient sur les points d’actualité qui ont fait parler cette semaine.

Obama/Beyonce : une « blague » de très mauvais goût !

Lundi 10 Février Barack Obama et la chanteuse Beyoncé kwnoles dans la tourmente d’une rumeur folle. J’ai eu mal aux oreilles quand le paparazzi français Pascal Rostain s’est exprimé sur l’antenne d’Europe 1, dans le Grand Direct des Médias de ce « cher » JMM, pour annoncer une liaison entre les deux stars (chacun dans leur domaine) « Vous savez, en ce moment, aux États-Unis, il y a quelque chose d’énorme qui est en train de se passer,[…], d’ailleurs ça va sortir demain dans le Washington Post[…], sur une liaison supposée entre le président Barack Obama et Beyoncé. Je peux vous assurer que le monde entier va en parler« . Le tout à 24h d’une visite très officielle de notre Président de la République sur le sol de l’Oncle Tom. Ah ! « C’était une blague ! » Donc rien de grave… C’est même drôle… Pourquoi ne pas nous ridiculiser davantage ? Nous risquons d’être élégants si nous confinons avec le bon goût… !