Posts Tagged With 'François Hollande'

JEAN-DANIEL LEVY, UN SONDEUR NOUVELLE GENERATION QUI MONTE

Posted by yasmina in ACTU, FEATURED, NEWS, TELEVISION No Comments »
Déc 16, 2014
JEAN-DANIEL LEVY, UN SONDEUR NOUVELLE GENERATION QUI MONTE

Jean-Daniel Levy est le Directeur du département Politique-Opinion pour la France de l’institut de sondages Harris Interactive. Les sondages sont partout mais pourquoi ? Quels liens entretiennent nos responsables politiques avec ces mesures ? Qu’est-ce qu’une bonne question ?… Jean-Daniel Levy nous répond :

Rencontre :

Nicolas Sarkozy ou François Hollande sont-ils accros aux sondages ?

L’Elysée a fait le choix de ne commander aucun sondage. Ce choix, j’ai l’impression qu’il est respecté. Mais est-ce que Le Président se désintéresse des sondages ? Absolument pas ! Je suis amené à les rencontrer fréquemment. Ils ne gouvernent pas à travers les sondages. Ensuite, comment dans son for intérieur, François Hollande réagit aux différents sondages, je ne le sais pas. Ca serait incompréhensible ou inimaginable qu’il n’y accorde pas une grande importance. Je milite pour une utilisation importante des sondages en considérant qu’il s’agit d’une compréhension de l’opinion et non pas forcement d’une indication sur la politique à suivre. C’est bien de savoir ce que pense les gens. On peut être en désaccord complet mais il faut avoir connaissance de ces différences de point de vues pour être le militant d’une cause. On peut voir des responsables politiques changer d’avis ou de position en fonction d’un sondage mais dans ce cas, il est sanctionné par l’opinion. Il y a une attente de conviction et de crédibilité. François Mitterrand a aboli la peine de mort alors que les français étaient massivement pour. Et pourtant aujourd’hui, c’est le fait qu’on lui crédite de plus. L’important est de pouvoir aller au contact et de pouvoir dire « en tant que responsable politique, je pense des choses avec lesquelles vous n’êtes pas forcement d’accord mais je pense pouvoir porter ».

Que pensez-vous du nombre d’éditorialistes et de sondeurs sur les plateaux de télévision ? Ils sont partout et ont une parole parfois plus sure que les politiques. Est-ce un danger pour la classe politique ?

Aujourd’hui, on est dans un environnement où plus personne ne comprend rien à rien. On ne sait pas dans quelle mesure la puissance publique peut faire quelque chose. On a du mal a identifier le rôle de l’économie. La France n’arrive pas identifier quel est son rôle dans la mondialisation, elle n’arrive pas à saisir non plus notre capacité à porter un message à travers le monde. Et surtout qu’est ce qui fait la différence entre les différentes politiques publiques : la gauche et la droite, le rapport au marché et à l’Etat… On a besoin d’avoir des éléments d’explication dans un pays très politiques. La désaffections à l’égard du personnel politique ne dit rien sur la désaffection de LA politique. Les français continuent d’aimer ça mais les postures et les confrontations entre politiques ne permettent parfois pas d’avancer dans la réflexion. Par ailleurs, je suis persuadé qu’on adore détester une personne à la télévision. Certain éditorialistes sont horripilants et en même temps ils sont indispensables. Yves Thréard, Franz Olivier Giesbert ou moi-même dans l’émission Politique Matin sur LCP par exemple, pouvons susciter cela.

NICOLAS SARKOZY, ALAIN JUPPE, FRANCOIS FILLON, MARINE LE PEN… LA GUERRE DES DROITES SELON PHILIPPE REINHARD

Posted by yasmina in ACTU, FEATURED, LIVRES, NEWS, TELEVISION No Comments »
Déc 04, 2014
NICOLAS SARKOZY, ALAIN JUPPE, FRANCOIS FILLON, MARINE LE PEN... LA GUERRE DES DROITES SELON PHILIPPE REINHARD

Philippe Reinhard est un ancien élève de l’ENA mais il est surtout journaliste depuis plus de trente ans. Le spécialiste politique édite un ouvrage « La Guerre Des Droites » (First) où il revient sur l’agenda politique des ces derniers mois pour mieux comprendre ce qui se joue avant 2017. Une guerre commence. Qui va l’emporter ?

Rencontre :

Nicolas Sarkozy est revenu. Le bilan quant à la méthode et l’impact semblait négatif. Le score de 64% prouve-t-il cette analyse ?

64 %, c’est sans doute moins qu’il ne l’espérait. Cela n’en est pas moins une majorité particulièrement confortable.

Est-ce une bonne nouvelle pour la Gauche ?

Elle peut être tentée de le croire, mais elle a tout à redouter d’un Sarkozy en campagne.

Que signifie cette large abstention ?

Tout est relatif. La participation a été supérieure à celle de 2004, quand Sarkozy a été élu président de l’UMP pour la première fois.

Le nouveau patron du 1er parti sera-t-il avantagé par des primaires ouvertes ?

Sans doute, même s’il a confié l’organisation de la primaire au premier lieutenant de Bruno Le Maire.

VALERIE TRIERWEILER : ELLE N’AURAIT PAS DU !

Sep 05, 2014
VALERIE TRIERWEILER : ELLE N'AURAIT PAS DU !

Bon… Il est temps de dire un mot sur la Dame T. Valérie Trierweiler a décidé de faire date. Il semble qu’elle y soit parvenue. 48 heures que la journaliste éconduite est partout. 48 heures qu’il ne s’agit que de ce vaudeville de pacotille. 48 heures durant lesquelles nous finissons par saisir que depuis les années 50, les stratégies de communication ont bien changé. Les Kennedy mettaient en scène leurs vies, leurs unions. Le père Jo en première ligne veillait au grain avec une minutie qui ferait pâlir l’As machiavélique Talleyrand.

En septembre 2014, les choses évoluent et la déflagration VT cause des dommages collatéraux de taille. Madame Danielle Mitterrand, elle, savait se rebeller avec tact, exempt de toute violence dans le comportement : la vie privée restait dans la chambre à coucher.