THE VOICE : TF1 MET LA LANGUE ARABE A L’HONNEUR !

The Voice et TF1 font écho au récent rapport qui vise à réfléchir sur une autre politique de l’immigration. Avec la chanteuse et comédienne libanaise Aline Lahoud, la première chaîne de France s’engage.

The Voice, le programme préféré des français qui a rassemblé près de 9 millions de personnes, vient de marquer un tournant dans son histoire. Samedi 24 Janvier les 4 coach ont su faire bouger les lignes en risquant des choix audacieux et différents. Parmi les nombreux talents qui ont orné cette soirée, une femme retient l’attention : Aline Lahoud. Une star libanaise venue interpréter la chanson « Khedni maak » (Ne me laisse pas), issue du répertoire de sa mère décédée en 2010. Elle aussi était très connue au Liban. Pour lui rendre hommage, Aline et la production n’ont pas hésité (même s’il était 22h45…) à tenter l’exotisme.

La langue arabe fait décidément parler d’elle, puisqu’elle s’impose dans les débats politiques de cette nouvelle année. Jean Marc Hérault, le Premier Ministre, a pour objectif de repenser la politique d’immigration. Un rapport récemment dévoilé, annonce 3 mesures phares dont celle de mettre la langue arabe au programme scolaire ainsi que d’autres langues africaines.

Que les médias – et de surcroît le premier média de France – décident de pousser la curiosité jusqu’à faire entendre des sonorités libanaises en prime dans une émission plus que populaire est un bon signe qu’il faut encourager.

Malgré des origines communes avec Mika, l’autre libanais de la soirée, Aline Lahoud choisit de continuer l’aventure avec Florent Pagny. Rendez-vous après les auditions à l’aveugle pour connaître les résultats de ce métissage.

Yasmina Jaafar

image : TF1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *