DONALD TRUMP, LA VICTOIRE DU POPULISME ET DU VEDETTARIAT BAS DE GAMME

Donald Trump est le nouveau locataire de la Maison Blanche ! Un véritable séisme politique. 

Une foule qui acclame Donald Trump. Une foule qui se confond avec un public tout droit sorti des plateaux télé de la Fox. On a l’impression d’une blague qui a mal tourné. Le 45ème Président est une star de la télévision, un milliardaire sans filtre, sans scrupule, sans expérience politique. trump

La planète sort à peine d’une immense gueule de bois. Comment croire que cette vedette ait remporté l’élection la plus importante de l’année ? Le plus inquiétant est la façon dont ce « phénomène » quasi inhumain a séduit le peuple américain. L’homme a inventé une manière de parler de la politique. Sans aucune colonne vertébrale idéologique, sans connaître ses dossiers, blindé de phrases chocs et de punchlines déroutantes, il parvient à imposer la victoire du spectacle. Le show en avant et des meeting déguisés en match de boxe… etc… nous pouvons imaginer que les hommes et femmes politiques français pourraient s’inspirer de ces méthodes douteuses mais gagnantes.

Entre le ras le bol des institutions et l’envie d’un Président issu de la société civile, les citoyens sont donc capables de voter pour un rocker fou sans limite. Donald Trump est un AS du marketing, des réseaux sociaux, de la mise en avant de sa propre personne. Les américains ont voté pour l’espoir et un changement en écoutant un discours démagogique de fermeture protectionniste et de fausses espérances : il a promis la grandeur de l’Amérique ; les déceptions seront nombreuses… La conquête du pouvoir et l’exercice du pouvoir sont deux choses bien différentes.

Un nouveau ton est donné et puisque l’Amérique est le plus souvent un exemple pour les autres pays du globe, il est tout à fait possible que ce Donald fasse des petits.

Un focus hors du commun va voir le jour. Les médias vont suivre les premiers pas du Mr homme d’affaires/Président Maître du monde lors de l’investiture en janvier, lors de ses déplacements politiques. Comment ce novice en la matière va interagir avec les autres responsables mondiaux ? Personne ne peut dire ce que sera la suite immédiate… même si on peut déjà constater que l’homme sera cadencé et ne pourra pas appliquer une vision nausée à bonde.

Après le choc, vient le temps de l’analyse. Il reste à savoir maintenant pourquoi les instituts de sondages – qui montrent ici leur limite – et les médias se sont trompés à ce point.

De NBC/The Apprentice à la White House… Navrant !

Yasmina Jaafar

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *