Posts Tagged With 'Cyril Hanouna'

YASSINE BELATTAR QUITTE LA GROSSE EMISSION ET JOUERA A MOLENBEEK LES 22 ET 23 JANVIER. POURQUOI ?

Jan 10, 2016
YASSINE BELATTAR QUITTE LA GROSSE EMISSION ET JOUERA A MOLENBEEK LES 22 ET 23 JANVIER. POURQUOI ?

Yassine Belattar sera en Belgique les 22 et 23 janvier prochain pour jouer son spectacle subversif et hilarant « Ingérable ».

Yassine Belattar est « Ingérable« . Il est aussi l’un des propriétaires du Théâtre de Dix heures depuis peu. Une scène qu’il connaît bien puisqu’il y officie depuis longtemps.  « Nos parents ont eu de l’humilité, parfois trop. A nous de devenir des propriétaires et de posséder des lieux de culture« . Cet achat parce qu’il le fallait. Pour changer la donne et fournir un exemple en acier à ceux et celles issus de l’immigration qui n’osent pas encore.

« Ingérable » est le titre de son spectacle. 2h de rigolade fines et aiguës. Que ceux qui pensent qu’ils vont se poiler sur des vannes grasses ou un stand up réchauffé passent leur chemin. Ici, nous avons à faire à un humour cinglant et à une verve coupante, renseignée et intelligente. Tout y passe. Ou plutôt Tous y passent. Les noirs, les portugais, les blancs, juifs ou arabes… personne n’est oublié. Et il ne faut pas. Pourquoi choisir quand il y a tant à dire ?
Mais les identités ne sont pas ses seuls sujets : l’éducation et le savoir comme arme ultime, les banlieues et l’attitude néfaste de ceux qui s’y résignent sans moufter, les bobos et leur mode de vie, les approximations des journalistes….
Bref… une sociologie au rasoir.

PIERRE BELLEMARE, LA LEGENDE DE LA TELEVISION FRANCAISE !

Posted by yasmina in FEATURED, LIVRES, TELEVISION No Comments »
Déc 17, 2013
PIERRE BELLEMARE, LA LEGENDE DE LA TELEVISION FRANCAISE !

Pierre Bellemare est le plus jeune de tous. Le plus légendaire. Le téléspectateur français doit beaucoup à cet inventeur et dénicheur de génie. Le prompteur, le télé-achat, les mécaniques de jeux TV populaires et bien huilées… sont une infime partie de ce qu’il a apporté. Pierre Bellemare, harnaché aux « Enquêtes Impossibles » sur NT1 et  nouvel acolyte de la star Cyril Hanouna sur Europe 1, est insatiable, toujours sur le pont près à en découdre. Avec lui, la Ruche Média, a tenu à faire un tour d’horizon de la télévision made in Gaulle de 1954 à nos jours. Une balade en compagnie d’un dinosaure charmant.

D’où vous vient cette attirance pour le récit ?

Il me vient tout simplement de mon métier parce qu’au départ, j’étais technicien à la radio et pas du tout du côté des personnes qui parlent. Je ne me suis jamais dit que je ferais des récits. Je suis passé tout à fait par hasard « de l’autre côté de la vitre » comme on disait à l’époque. Très vite, on s’est aperçu que j’avais une voix pour raconter des histoires. Jacques Antoine, qui était un très grand producteur de radio, m’a demandé d’animer l’émission « Histoires Vraies » le dimanche à 20h30 sur Radio Luxembourg. ce qui a fait la différence, c’est que nous étions encore en 1954 dans une forme de radio très proche de celle d’avant guerre avec des bruitages pour chaque action. C’était de la mise en ombre. Personne n’osait parler durant 30 minutes sans effets, de peur d’ennuyer. Nous, on a voulu dépoussiérer tout ça et raconter des histoires avec des temps de pause. Ca a été une véritable nouveauté pour l’époque. Puis les portes d’Europe 1 se sont ouvertes en 1970 pour la tranche 13h30/14h. Nos Histoires ont été un succès.

Quand vous étiez petit garçon, loin de vous l’idée d’être une voix inoubliable de la radio…

Non, pas du tout. Je voulais construire des ponts et être dans la maréchaussée. Les mathématiques m’attiraient beaucoup mais j’étais nul en math. (Rire)

Vous êtes l’homme du divertissement et du jeux mais que pensez-vous de la fiction française aujourd’hui ?

La télévision française travaille avec un matériel internationale. On a donc une dose importante de programme qui ne sont absolument pas confectionnés par nous. De temps en temps, on réalise des fictions excellentes comme celles de Canal +, mais par rapport à la fabrication anglaise ou américaine, c’est peu. Nous sommes littéralement noyés dans ces productions. Et ça n’est pas une question qualité mais de présence. Aujourd’hui, les chaînes sont commerçantes et cherchent à ce que le produit coûte le moins cher et rapporte le plus en audience. On comprend aisément avec cette équation que les séries produites par Dick Wolf comme NY Police judicaire soient multi-rediffusées pendant 20 ans sur TF1 et les chaînes du groupe, NT1… Donc à la différence de notre époque, les chaînes traitent des produits. La comparaison est impossible. Tout est trop différent.

HANOUNA AU CINEMA, LOI SUR L’AUDIOVISUEL PUBLIC …LA SEMAINE « TRES PERSONNELLE » DE LA RUCHE MEDIA

Oct 04, 2013
HANOUNA AU CINEMA, LOI SUR L'AUDIOVISUEL PUBLIC ...LA SEMAINE "TRES PERSONNELLE" DE LA RUCHE MEDIA

Chaque vendredi, La Ruche Média revient sur les points d’actualité qui ont fait parler cette semaine.

Mardi 1er octobre, Le Sénat a adopté le projet de loi sur l’indépendance de l’audiovisuel public. Les députés renforcent ainsi le pouvoir et l’indépendance du CSA. Le mode de nomination des patrons radio et télé du service public est ainsi réformé et abroge le dispositif qui donnait tout pouvoir au Président de la République depuis 2007. La volonté de Nicolas Sarkozy n’aura duré que le temps de Nicolas Sarkozy… Des querelles entre Droite et Gauche naissent autour de cette idée. La Droite tacle en soulignant une envie cachée de la part de la Gauche de vouloir se défaire des patrons actuels de France Télévisions (Rémy Pflimlin) et de Radio France (Jean luc Hees dont le mandat s’arrête en avril prochain). Mais pas du tout, puisque que la Ministre de la Culture Aurélie Filippetti parle d’une « loi phare, d’indépendance, d’impartialité et de démocratie« . Donc hein !

ACCESS : UNE RENTREE TELE SOUS L’AUNE DE PARIS PARFOIS RISQUES… LA SEMAINE « TRES PERSONNELLE » DE LA RUCHE MEDIA

Sep 04, 2013
ACCESS : UNE RENTREE TELE SOUS L'AUNE DE PARIS PARFOIS RISQUES... LA SEMAINE "TRES PERSONNELLE" DE LA RUCHE MEDIA

Chaque vendredi, La Ruche Média revient sur les points d’actualité qui ont fait parler cette semaine.

Mieux que « Les Niouzes » de Mr Laurent Ruquier en 1999 (7 émissions seulement, un record), moins qu »Anne Roumanoff et les garçons » stoppé net le 12 octobre 2012, « #Morandini : Télé, People, Buzz » tire sa révérence dès ce soir. Arrêt brutal sans doute lié, aussi, à ce titre improbable… Le programme a en effet perdu plus de la moitié de ses fidèles en quinze jours passant de 296 000 à 109 000 personnes le 4 septembre. Aisément compréhensible que la chaîne commerciale décide de mettre fin à ce naufrage sans pour autant se séparer de son animateur « star » puisqu’il garde la présentation de « Crimes« … Ouf, il a failli nous manquer !

Chaque début de saison connait son lot de déception. L’an passé, France 2 déprogrammait violemment et sans tact plusieurs de ses émissions comme « Vous trouvez ça normal? » présenté par Bruce Toussaint. Nrj 12 a subi de plein fouet l’ascension hallucinante du nouveau Roi de l’access, Cyril Hanouna et son « Touche pas à mon poste« . Morandini était aux abois et revenait avec une « belle » énergie du désespoir. Un nouveau concept… Encore… Un décor repensé… Encore… L’animateur flanqué d’une co-animatrice, Julie Raynaud, traitait l’actu TV façon JT, façon « 50 min inside« , façon « Média le Mag«  (France 5), le fond en moins. Façon… déjà vu !

Fini la ribambelle de chroniqueurs vociférants et bonjour à une seule « spécialiste média » et au sniper Adrien Rohard… Parce qu’il faut bien « son » sniper cathodique… Mais rien n’y a fait, le programme, malgré tous ces « beaux » efforts, passe de 274 000 à 138 000 personnes (0.8% de PDA) en l’espace d ‘une semaine. Une cata…

Alors que nenni, taisons les mauvais souvenirs ou les mauvais exemples et agissons ! Du coup, pour ne pas sombrer, on voit surgir des chapeaux toutes sortes de nouveautés. Hanouna est obligé de conforter son succès et opère quelques changements légers mais précis : la participation de personnalités légitimes et fortes comme Annie Lemoine dont les premières analyses rassurent la chaîne et le jeune producteur. D’autres recrues affluent pour accompagner la désormais célèbre bande. Des humoristes tels Stéphane Bak ou excellent Jérémy Ferrari et sa chronique « Le bon week end de Ferrari » feront leur apparition tour à tour Enfin, de nouvelles séquences sont imaginées pour développer la partie info.

Coté chiffres : La première démarre en fanfare puisque le programme réalise jusqu’à 1.6 millions de personnes mais « TPMP » subit une petite érosion dès la lendemain pour atteindre près de 789 000. Le ton « jeu » qui domine, installe l’émission dans une légèreté peut-être un peu trop légère justement. Ajoutez à cela, le zapping naturel inhérent à chaque début de saison, de la part d’un public en quête de nouveaux programmes.

touche-pas-a-mon-poste-horaires-sous-reserve_47459817_1

Même constat pour la nouvelle recrue de France 5, Anne-Sophie Lapix. Alors que le 2 septembre, « C à vous«  réalisait 4,1% de PDA et 667 000 individus, le 3 septembre, la perte est de 114 000 téléspectateurs. La curiosité  cèderait-elle sa place à la déception  ? Trop tôt pour le dire. Le fantôme d’Alessandra Sublet plane finement

« OFF ! SECRETS & COULISSES » : FRANCE 4 TENTE UNE NOUVELLE FOIS DE SORTIR DE L’OMBRE…

Posted by yasmina in FEATURED, TELEVISION No Comments »
Juil 01, 2013
"OFF ! SECRETS & COULISSES" : FRANCE 4 TENTE UNE NOUVELLE FOIS DE SORTIR DE L'OMBRE...

Le 2 juillet en prime, France 4 proposera un nouveau numéro de « OFF ! Secrets  & Coulisses« . Après avoir promené le téléspectateur dans les couloirs de la préparation d’un JT, Alexandra Alévêque (la sœur de …) nous embarque dans les coulisses du pouvoir. L’Assemblée Nationale et Matignon n’auront plus aucun secrets au terme des 1h40 de déambulation.

Le programme, conçu par CAPA, tente de rivaliser avec « Secrets d’Histoire » ou encore « LOmbre d’un doute« . Par le bout de la lorgnette, nous sommes conviés à tout connaître de ce que l’on ne sait pas toujours. Il semble, en effet, que le public soit de plus en plus attiré par l’arrière-cour. Jean-Marc Morandini, Cyril Hanouna ou encore Thomas Hugues portent déjà des émissions  qui ont pour but d’expliquer en long et en large comment fonctionnent les médias et la politique. La grande Histoire est souvent supplantée par la petite, puisque dans un autre genre, les programmes de Franck Ferrand et Stéphane Bern ne sont pas en reste quant à la volonté de nous narrer les coulisses et secrets de lieux prestigieux.