Posts Tagged With 'Cyril Hanouna'

RENTRÉE TÉLÉ 2017 : TOP & FLOP, LA POLITIQUE DE DELPHINE ERNOTTE… ALIETTE DE VILLENEUVE/NPA CONSEIL NOUS DIT TOUT !

Déc 05, 2017
RENTRÉE TÉLÉ 2017 : TOP & FLOP, LA POLITIQUE DE DELPHINE ERNOTTE... ALIETTE DE VILLENEUVE/NPA CONSEIL NOUS DIT TOUT !

Delphine Ernotte et sa stratégie, les nouveautés télé 2017, le match des accès Barthès/Hanouna…  Laruchemedia.com a rencontré la professionnelle des programmes audiovisuels Aliette de Villeneuve. Elle est responsable du pôle Contenus et Marketing chez NPA Conseil. Nous allons dresser un premier bilan TV : Qui sombre ? Qui s’installe ? Qui surprend ?

Réponses :

Site Flash NPAConseil

HANOUNA, CALVI, BARTHES… LA GUERRE DES ACCESS MAIS QUI INNOVE VRAIMENT ?

Posted by yasmina in ACTU, FEATURED, NEWS, TELEVISION No Comments »
Sep 04, 2017
HANOUNA, CALVI, BARTHES... LA GUERRE DES ACCESS MAIS QUI INNOVE VRAIMENT ?

Cyril Hanouna, Yann Barthès et Yves Calvi ont tous signé leur première hier. Mais qui l’emporte ?

L’INFO DU VRAI, Calvi impose son esprit !

Yves Calvi ouvre les festivités dès 18h20 sur Canal+. Nous découvrons un homme souriant et debout, vêtu d’une chemise bleue allant très bien avec le décor bleu, le titre à l’apostrophe bleu, la tenue de Ghislaine Ottonheimer bleue, un synthé bleu… On frôle la soirée à thème. Une couleur qui rappelle celle du plateau de « C dans l’air« . A l’issue de cette première très attendue, le message est clair ! A tous ceux qui prédisaient un Grand Journal relooké, Jérôme Bellay, le producteur historique d’Yves Calvi indique avec force que son poulain fera ce qu’il sait faire !

YASSINE BELATTAR QUITTE LA GROSSE EMISSION ET JOUERA A MOLENBEEK LES 22 ET 23 JANVIER. POURQUOI ?

Jan 10, 2016
YASSINE BELATTAR QUITTE LA GROSSE EMISSION ET JOUERA A MOLENBEEK LES 22 ET 23 JANVIER. POURQUOI ?

Yassine Belattar sera en Belgique les 22 et 23 janvier prochain pour jouer son spectacle subversif et hilarant « Ingérable ».

Yassine Belattar est « Ingérable« . Il est aussi l’un des propriétaires du Théâtre de Dix heures depuis peu. Une scène qu’il connaît bien puisqu’il y officie depuis longtemps.  « Nos parents ont eu de l’humilité, parfois trop. A nous de devenir des propriétaires et de posséder des lieux de culture« . Cet achat parce qu’il le fallait. Pour changer la donne et fournir un exemple en acier à ceux et celles issus de l’immigration qui n’osent pas encore.

« Ingérable » est le titre de son spectacle. 2h de rigolade fines et aiguës. Que ceux qui pensent qu’ils vont se poiler sur des vannes grasses ou un stand up réchauffé passent leur chemin. Ici, nous avons à faire à un humour cinglant et à une verve coupante, renseignée et intelligente. Tout y passe. Ou plutôt Tous y passent. Les noirs, les portugais, les blancs, juifs ou arabes… personne n’est oublié. Et il ne faut pas. Pourquoi choisir quand il y a tant à dire ?
Mais les identités ne sont pas ses seuls sujets : l’éducation et le savoir comme arme ultime, les banlieues et l’attitude néfaste de ceux qui s’y résignent sans moufter, les bobos et leur mode de vie, les approximations des journalistes….
Bref… une sociologie au rasoir.

PIERRE BELLEMARE, LA LEGENDE DE LA TELEVISION FRANCAISE !

Posted by yasmina in FEATURED, LIVRES, TELEVISION No Comments »
Déc 17, 2013
PIERRE BELLEMARE, LA LEGENDE DE LA TELEVISION FRANCAISE !

Pierre Bellemare est le plus jeune de tous. Le plus légendaire. Le téléspectateur français doit beaucoup à cet inventeur et dénicheur de génie. Le prompteur, le télé-achat, les mécaniques de jeux TV populaires et bien huilées… sont une infime partie de ce qu’il a apporté. Pierre Bellemare, harnaché aux « Enquêtes Impossibles » sur NT1 et  nouvel acolyte de la star Cyril Hanouna sur Europe 1, est insatiable, toujours sur le pont près à en découdre. Avec lui, la Ruche Média, a tenu à faire un tour d’horizon de la télévision made in Gaulle de 1954 à nos jours. Une balade en compagnie d’un dinosaure charmant.

D’où vous vient cette attirance pour le récit ?

Il me vient tout simplement de mon métier parce qu’au départ, j’étais technicien à la radio et pas du tout du côté des personnes qui parlent. Je ne me suis jamais dit que je ferais des récits. Je suis passé tout à fait par hasard « de l’autre côté de la vitre » comme on disait à l’époque. Très vite, on s’est aperçu que j’avais une voix pour raconter des histoires. Jacques Antoine, qui était un très grand producteur de radio, m’a demandé d’animer l’émission « Histoires Vraies » le dimanche à 20h30 sur Radio Luxembourg. ce qui a fait la différence, c’est que nous étions encore en 1954 dans une forme de radio très proche de celle d’avant guerre avec des bruitages pour chaque action. C’était de la mise en ombre. Personne n’osait parler durant 30 minutes sans effets, de peur d’ennuyer. Nous, on a voulu dépoussiérer tout ça et raconter des histoires avec des temps de pause. Ca a été une véritable nouveauté pour l’époque. Puis les portes d’Europe 1 se sont ouvertes en 1970 pour la tranche 13h30/14h. Nos Histoires ont été un succès.

Quand vous étiez petit garçon, loin de vous l’idée d’être une voix inoubliable de la radio…

Non, pas du tout. Je voulais construire des ponts et être dans la maréchaussée. Les mathématiques m’attiraient beaucoup mais j’étais nul en math. (Rire)

Vous êtes l’homme du divertissement et du jeux mais que pensez-vous de la fiction française aujourd’hui ?

La télévision française travaille avec un matériel internationale. On a donc une dose importante de programme qui ne sont absolument pas confectionnés par nous. De temps en temps, on réalise des fictions excellentes comme celles de Canal +, mais par rapport à la fabrication anglaise ou américaine, c’est peu. Nous sommes littéralement noyés dans ces productions. Et ça n’est pas une question qualité mais de présence. Aujourd’hui, les chaînes sont commerçantes et cherchent à ce que le produit coûte le moins cher et rapporte le plus en audience. On comprend aisément avec cette équation que les séries produites par Dick Wolf comme NY Police judicaire soient multi-rediffusées pendant 20 ans sur TF1 et les chaînes du groupe, NT1… Donc à la différence de notre époque, les chaînes traitent des produits. La comparaison est impossible. Tout est trop différent.

HANOUNA AU CINEMA, LOI SUR L’AUDIOVISUEL PUBLIC …LA SEMAINE « TRES PERSONNELLE » DE LA RUCHE MEDIA

Oct 04, 2013
HANOUNA AU CINEMA, LOI SUR L'AUDIOVISUEL PUBLIC ...LA SEMAINE "TRES PERSONNELLE" DE LA RUCHE MEDIA

Chaque vendredi, La Ruche Média revient sur les points d’actualité qui ont fait parler cette semaine.

Mardi 1er octobre, Le Sénat a adopté le projet de loi sur l’indépendance de l’audiovisuel public. Les députés renforcent ainsi le pouvoir et l’indépendance du CSA. Le mode de nomination des patrons radio et télé du service public est ainsi réformé et abroge le dispositif qui donnait tout pouvoir au Président de la République depuis 2007. La volonté de Nicolas Sarkozy n’aura duré que le temps de Nicolas Sarkozy… Des querelles entre Droite et Gauche naissent autour de cette idée. La Droite tacle en soulignant une envie cachée de la part de la Gauche de vouloir se défaire des patrons actuels de France Télévisions (Rémy Pflimlin) et de Radio France (Jean luc Hees dont le mandat s’arrête en avril prochain). Mais pas du tout, puisque que la Ministre de la Culture Aurélie Filippetti parle d’une « loi phare, d’indépendance, d’impartialité et de démocratie« . Donc hein !