LE HARCÈLEMENT SEXUEL, LE VIOL : LE CLASH ANGOT/ROUSSEAU ET HARVEY WEINSTEIN GATE PERMETTENT-ILS DE LIBÉRER LA PAROLE ?

12 Oct 2017
LE HARCÈLEMENT SEXUEL, LE VIOL : LE CLASH ANGOT/ROUSSEAU ET HARVEY WEINSTEIN GATE PERMETTENT-ILS DE LIBÉRER LA PAROLE ?

Harvey Weinstein est out ! Hollywood ne veut plus de ce puissant producteur aux méthodes honteuses et criminelles. Le clash « Angot /Rousseau » sur le plateau de ONPC fera date et France 2 hier s’est emparé du sujet du harcèlement sexuel au travail dans le cadre d’une soirée spéciale. Tous ces événements juxtaposés vont-ils permettre de libérer la paroles des femmes ? Nous l’espérons.

Le 30 septembre dernier, Laurent Ruquier recevait l’ex-élue EELV, Sandrine Rousseau pour son livre « Parler » (Flammarion). Elle faisait face à l’écrivain, Christine Angot, devenue chroniqueuse depuis la rentrée pour ONPC. Nous nous souviendrons du clash qui a enflammé les réseaux sociaux et les discutions parfois houleuses au bureau… La violence était telle que personne ne pouvait y rester indifférent. Il y a eu le clan de ceux qui ne voulaient pas participer à la curée médiatique contre une femme Christine Angot, face à ceux qui sauvaient Madame Rousseau, à juste titre ! Mais beaucoup s’accordaient pour blâmer la production, le choix étrange du montage, l’inaction et la non contextualisation de l’animateur star. Quoiqu’il en soit, un débat s’est ouvert.

TRIBUNE : QUELLE REPRÉSENTATION POUR LES FRANÇAIS ISSUS DE L’IMMIGRATION DANS LES MÉDIAS ?

18 Juil 2017
TRIBUNE : QUELLE REPRÉSENTATION POUR LES FRANÇAIS ISSUS DE L'IMMIGRATION DANS LES MÉDIAS ?

TRIBUNE : La coupe est pleine !

 

Dr Fatma Bouvet de la Maisonneuve, psychiatre et essayiste franco tunisienne. Dernier ouvrage « Une Arabe en France. Une vie au delà des préjugés. » Ed Odile Jacob. Membre du CESE

Sans vouloir remettre en question ni la liberté d’expression, ni l’humour, je voudrais comprendre pourquoi ceux qui organisent la vie médiatique trouvent si jouissif de prendre publiquement pour cible les mêmes profils. Si certains médiocres ont sauté les verrous et creusé des abysses de bêtises et d’inepties, d’autres, à priori plus intelligents s’y engouffrent. C’est ainsi qu’à une époque de progrès inégalée, la science est décrédibilisée en toute conscience au profit d’allégations qui ruinent les âmes. Lorsqu’un célèbre démographe, Hervé le Bras, invité à un débat sur l’immigration par Alain Finkielkraut argumente avec des chiffres à l’appui, son contradicteur,  Renaud Camus, supposé penseur mais réellement antiscientifique, se base sur ce qu’il aurait constaté « comme tout le monde » pour faire de sa subjectivité la loi incontestable. Il est désolant de voir cet ignorantisme aller de soi, y compris sur une radio publique. Oui, on parle bien des noirs et des arabes. Le  théoricien du « grand remplacement » vient  affirmer qu’il n’y a aucun astrophysicien dans le 18e arrondissement de Paris. Façon de dire que les étrangers qui ont envahi ce quartier possèdent une moindre intelligence. Encore faudrait-il prouver qu’elle ne réside que dans la connaissance en  astrophysique. Si nous ne sommes pas là dans un registre raciste, je ne m’y connais pas.

MANUEL VALLS : VAINQUEUR MAIS HUMILIE ? QUE SE CACHE-T-IL DERRIÈRE CE MOT ? DÉCRYPTAGE

23 Juin 2017
MANUEL VALLS : VAINQUEUR MAIS HUMILIE ? QUE SE CACHE-T-IL DERRIÈRE CE MOT ? DÉCRYPTAGE

Manuel Valls, 54 ans, est tout de même parvenu à être réélu dans son ancien fief Evry/Essonne. Une réélection contestée par M. Amrani de France Insoumise (FI). Mais revenons sur le terme « HUMILIATION » utilisé par les médias lors de l’annonce de sa candidature :

« Valls humilié mais épargné » ; « Valls, humilié jusqu’au bout par le camp Macron » ; « Humiliation, Valls ne remplit pas les conditions » titraient tous nos quotidiens cette semaine. Mais qu’est-ce que l’humiliation ? L’ancien Premier Ministre a-t-il été réellement humilié ?

Manuel Valls a été refusé par le clan En Marche!

Humilier c’est avant tout déshumaniser et déconsidérer l’Autre. Le revers est humiliant, la non-réussite est terrible. Notre époque impose l’excellence. Michel Zink, professeur au Collège de France, indiqudans e « L’Humiliation, le Moyen Age et nous» que dans des temps anciens, l’humiliation confinait à l’humilité. Un chemin christique radical qui enveloppe l’humain dans un linceul protecteur. Certains faisaient le choix de l’humiliation pour être reçus par Dieu. L’humiliation comme humilité chrétienne. La société opte pour la gagne et la hiérarchie. C’était donc une vertu que d’être plus bas que terre.

LE DEBAT A 11 VU PAR BERTRAND NAIVIN, PHILOSOPHE DES MÉDIAS : UN SPECTACLE, DU THÉÂTRE

08 Avr 2017
LE DEBAT A 11 VU PAR BERTRAND NAIVIN, PHILOSOPHE DES MÉDIAS : UN SPECTACLE, DU THÉÂTRE

Emmanuel Macron, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et consorts se sont affrontés le 4 avril sur BFMTV et CNEWS. France Télévisions, quant à eux, renoncent à un dernier débat… Nous avons demandé au philosophe des médias Bertrand Naivin quelle lecture il avait de cette forme d’échange. Réponse sans langue de bois #LeClubDeLaRuche :

Par Bertrand Naivin, philosophe des médias :

« Ciel ! Le débat ! » Telle fut mon exclamation lorsque mardi soir, tard, je réalisai que j’avais oublié de regarder le deuxième débat télévisé organisé par CNews et BFM TV dans le cadre de la campagne présidentielle de 2017. Je fus ainsi comme un mari infidèle surpris, parce qu’il l’avait oubliée pour une autre, de voir sa femme rentrer plus tôt que prévu. Pourtant, j’avais bien remarqué qu’on commençait à installer des panneaux métalliques pour y accrocher dans quelques jours les traditionnelles affiches des onze candidats qui mardi soir étaient réunis tous ensemble pour débattre et confronter leurs programmes.

LES ATTENTATS OU LE TRAITEMENT MEDIATIQUE : QUI FAIT QUOI ET COMMENT ?

07 Nov 2016
LES ATTENTATS OU LE TRAITEMENT MEDIATIQUE : QUI FAIT QUOI ET COMMENT ?

Retour sur le traitement médiatique des attentats du 13 novembre 2015… Se souvenir sans céder au sensationnalisme.

img_3738-1Par Karim Skarna

Dans moins d’une semaine maintenant, la France s’apprêtera à commémorer les attentats du 13 novembre 2015, qui ont profondément heurté la population et qui marqueront à jamais notre mémoire collective.  Cette commémoration s’accompagne, de facto, d’un traitement médiatique, qui à première vue, peut paraître dérangeant pour certains et nécessaire pour d’autres. De ce fait, une lourde tâche incombe aux chaînes, dans la mesure où elles doivent trouver le bon angle pour aborder ce sujet en informant les téléspectateurs, tout en respectant la mémoire des victimes et ainsi éviter l’écueil de surfer sur un sujet douloureux dans le but de céder aux sirènes de l’audimat. Toutefois, force est de constater que jusqu’à présent, ce sujet a été abordé avec beaucoup de précaution et de respect, dans la mesure où pas moins de six émissions ont traité ce thème ou s’apprête à le faire dans les prochains jours.