SCANDAL, LA SERIE EVENEMENT ARRIVE SUR M6 LE 1ER JUILLET. QUI EST SHONDA RHIMES ?

Scandal de la prolifique Shonda Rhimes (Private Pratice, Grey’s Anatomy) sera enfin offerte aux plus nombreux. M6 diffusera dès le 1er juillet en prime les 4 premiers épisodes de la saison 1.

Décryptage :

Scandal arrive ! Olivia Pope, la célèbre spécialiste en communication et gestion de crises de la Maison Blanche flanquée de ses « Gladiateurs » sera sur la 6 dès le 1er juillet. 4 épisodes de la première saison qui n’en compte que 7, nous présenteront l’équipe de Pope & Associés : un expert en litige, un hacker et tueur en série et une détective. Un staff composé d’avocats débutants et confirmés. Un staff surtout prêt à tout pour arriver à leur fins. Tous dévoués à la belle Olivia qui se trouve être aussi la maîtresse du Président Fitzgerald Grant.

scandal aff

La série a un véritable succès outre-atlantique. ABC est ravie de ses 7 millions de téléspectateurs chaque jeudi à 22h. Malgré une tendance à la baisse, la chaîne commande une deuxième saison qui là, remporte le succès attendu. La quatrième saison, à l’antenne fin 2014, espère la présence d’un guest de prestige en la personne de Bill Clinton, LA vedette par excellence qui s’y connaît en scandales sexuelles (DSK, le frenchy en pôle position tout de même…). La productrice Shonda Rhimes a déclaré : « Ce n’est pas vraiment notre truc (de faire venir de vrais hommes politiques, ndlr) mais si jamais c’était le cas, je dirais Bill Clinton, si tu es dans le coin, on adorerait t’avoir… On sera toujours prêt à t’accueillir.« 

Cela dit, elle admet que la vie politique montrée au long des épisodes est assez loin de la réalité. Une équipe politique qui ose tuer, mentir, comploter sans vergogne et sans limite. Des excès de trahison qui laisseraient pantois le plus grand des dictateurs poussent parfois le téléspectateur à lever les yeux au ciel. « Il y a toujours des hommes politiques intéressants à avoir dans notre série, mais Scandal est beaucoup plus intense, avec une version plus noire de Washington. Je ne pense vraiment pas que Bill Clinton (ou n’importe qui d’autre) se sente lié à notre Washington. » ajoute Shonda Rhimes.

Shonda Rhimes et les femmes…

Shonda Rhimes est un véritable phénomène. Née le 13 janvier 1970 dans l’Illinois, elle fera des études au « Marian Catholic High School », puis elle obtiendra un Master en Art à l’Université de Californie du Sud. Rihmes devient scénariste en 1997 et créait Blossoms and Veils avec Jada Pinkett Smith, Jeffrey Wright et Omar Epps et collabore en 2004 à différents films comme Un Mariage de princesse (Princess diaries 2: Royal Engagement) de Garry Marshall.

shonda rihmes

Ça n’est qu’en 2005 qu’elle imagine Grey’s anatomy. La success story commence cette année là. La série remporte la ferveur du public américain mais aussi planétaire. Shonda Rhimes aime mettre les femmes à l’honneur. Elle invente des rôles de taille pour la gente féminine. Fini les femmes parfois soumises, souvent mal employées. Que l’on se balade parmi les héroïnes de Private Practice ou dans les couloirs du Mercy West Hospital de Seattle (le décor de Grey’s), le Dr Addison Forbes-Montgomery, le Dr Charlotte King ou le Dr Miranda Bailey, ces personnages féminins montrent que la télévision est capable de développer des séries entières sur des valeurs pas seulement communes au sexe fort. C’est encore plus criant quand la créatrice Rhimes impose au grand public des formats portés exclusivement par des femmes… et noires en plus. « Scandal » et « How get to away with murder »  (dernière nouveauté de la Patronne où elle intervient en tant que productrice exécutive) met en scène deux femmes noires fortes, impétueuses, indépendantes et pourtant fragiles.

shonda et ses equipes

Bellamy Young (La Première Dame de Scandal) expliquait récemment à nos confrère de OZAP lors du dernier Festival de Télévision de Monté-Carlo « On nous donne rarement la capacité et la latitude d’être aussi compliquée que les femmes des séries de Shonda. Et plus on vieillit, moins il y en a. Mais dans le monde de Shonda, on est aussi compliquée, on a un potentiel aussi important, on a autant de défauts et de grâce que les vraies femmes. »  

A 44 ans, Shonda Rhimes ne semble qu’au début de sa carrière et indique au travers de ses créations qu’elle a encore beaucoup de choses à nous dire et d’autres combats à mener à coup de séries pour participer aux évolutions des mentalités.

Yasmina Jaafar

Photos : ABC Studio
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Du même auteur
À voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *