MARC-OLIVIER FOGIEL RECOIT THIERRY ARDISSON : LE DIVAN EXHUME

Marc-Olivier Fogiel est revenu ! Pas seul, affublé du Divan de Mr Henry Chapier. Le jaune du fauteuil et les tableaux de la Joconde ou de Maryline vu par Warhol qui ornaient les murs sont au placard, remplacés par un rouge carmin et un écran géant. Retour réussi ? Décryptage :

Le concerto « L’estate » en G minor RV315 de Vivaldi ouvre le programme. L’ancien « pitbull » du PAF se pose dans la peau d’un psychanalyste. L’écoute plutôt que la vocifération de questions toujours trop longues. De la place pour l’Autre plutôt qu’une boulimie de la surexposition. Pour le premier numéro diffusé mardi 3 février, Marc-O a reçu le comédien Fabrice Lucchini. Un choix de programmation qui laisse imaginer une audience honorable : pari réussi puisque 819 000 personnes ont suivi la séance d’analyse du Dr MOF (8.7 de PDA). Un chiffre qui rappelle celui que réalisait « Pièces à conviction » présenté par Elise Lucet. Les autres tentatives de la troisième chaîne ne remportaient que 5% de PDA. Force est de constater que la curiosité a piqué les téléspectateurs. Qu’en sera-t-il pour la deuxième prevue ce soir à 23h05 avec pour invité Thierry Ardisson ?

Les brouilles notoires entre les deux protagonistes depuis 15 ans ne vont pas manquer d’attirer. Jean-Luc Mélanchon sera le troisième patient… Mais que reste-il de la psychanalyse au bout d’1h20 de palabre ? Pas grand-chose puisque le cadre de la télévision ne supporte pas le silence, instants fondateurs en analyse. L’impression de confidence  est aussi écornée par le public présent sur le plateau -autre différence avec la version Chapier-. Ca empêche le secret. Mais quoi de plus cohérent quand de l’autre côte du poste une masse regarde, écoute. divan lucchini

Cela dit, le retour du Divan ne déçoit pas. Fidèle a son prédécesseur, Marc-Olivier Fogiel propose une interview -plus qu’une thérapie- intimiste, un parcours de vie professionnel avec ici ou là quelques références aux parents et à l’enfance. Michel Drucker, Menie Grégoire, Pascale Breugnot (Psy-Show) ou Mireille Dumas ont su nous habituer à ces formats avec des anonymes ou des célébrités. La télévision a toujours cherché la confidence, la source intime alors que par essence, elle en est l’exact contraire… une schizophrénie à étudier… Le Divan et le travail sur soi ou le « Moi » ne sont que des prétextes mis au service d’un concept télé. L’acteur Lucchini allongé joue le jeu, un rôle qu’il connait bien au bout de 39 ans d’analyse…

divan gainsgourg

France 3 ravie d’avoir récupéré son anicien animateur n’a prévu que 20 numéros pour l’instant. Si le succès est au rendez-vous, si le public ne déserte pas Marc-O comme ça été le cas en 2011 alors qu’il tentait un retour avec « Face à l’actu » sur M6, peut-être que d’autres Divan verront le jour pour tenter de battre le record du spécialiste du cinéma Henry Chapier. Pas moins de 327 personnalités se sont couchées en 7 ans d’exercice.

LE DIVAN DE MARC-OLIVIER FOGIEL

Marc-Olivier Fogiel avait souhaité se procurer l’illustre fauteuil de confection italienne aux enchères en 2005 mais c’est l’homme d’affaires libanais Omar Harfouch qui l’obtient pour 65 000 euro à la faveur de Reporters sans frontière.

Une histoire d’amour qui veillait donc depuis un certain temps… Rien de mieux que de créer le sien.

Yasmina Jaafar

Photos : FTV

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Du même auteur
À voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *