Posts Tagged With 'Christine Angot'

PRIX LITTÉRAIRES : POURQUOI LES ÉCRIVAINS ONT-ILS TANT BESOIN DE LA TÉLÉVISION ?

Nov 13, 2017
PRIX LITTÉRAIRES : POURQUOI LES ÉCRIVAINS ONT-ILS TANT BESOIN DE LA TÉLÉVISION ?

Les prix littéraires : de l’ombre à la lumière 

L’académie Goncourt a décerné, il y a une semaine, son fameux prix très convoité à l’écrivain Eric Vuillard pour son dernier roman « L’ordre du jour » édité chez Actes Sud. Maintenant que le suspens est retombé, c’est l’occasion de revenir sur l’emballement médiatique qui s’accroît d’année en année pour les prix littéraires et notamment pour le prix Goncourt. 

Par Dounia Tengour

Prix Goncourt, Renaudot, Medicis ou encore Interallié… Les prix littéraires se multiplient. Ce n’est pas sans raison. La saison des prix est un élément décisif pour l’activité éditoriale française. La remise des prix, qui fait souvent l’objet d’une mise en scène savamment rodée, permet à la littérature et à ses acteurs, que sont les écrivains, de s’imposer dans la vie culturelle nationale grâce à une médiatisation exceptionnelle qui dure souvent plusieurs semaines, dans la presse, à la radio et à la télévision. C’est aussi un puissant stimulant pour la filière du livre en France.

AFFAIRE WEINSTEIN : UNE AUTRE OCCASION DE FAIRE ÉVOLUER LES MENTALITÉS PAR PAULINE ESCANDE-GAUQUIE

Oct 30, 2017
AFFAIRE WEINSTEIN : UNE AUTRE OCCASION DE FAIRE ÉVOLUER LES MENTALITÉS PAR PAULINE ESCANDE-GAUQUIE

L’affaire Weinstein permettra-t-elle de faire évoluer les mentalités ? Sommes-nous à l’orée d’une autre révolution quant à la condition de la femme et à leur image perçue ? La sémiologue et membre du #ClubLaRucheMedia Pauline Escande-Gauquié répond par un édito renseigné et étayé.

Image et habillage : Yasmina Jaafar

Musique : Nicolas Maintier

LE HARCÈLEMENT SEXUEL, LE VIOL : LE CLASH ANGOT/ROUSSEAU ET HARVEY WEINSTEIN GATE PERMETTENT-ILS DE LIBÉRER LA PAROLE ?

Oct 12, 2017
LE HARCÈLEMENT SEXUEL, LE VIOL : LE CLASH ANGOT/ROUSSEAU ET HARVEY WEINSTEIN GATE PERMETTENT-ILS DE LIBÉRER LA PAROLE ?

Harvey Weinstein est out ! Hollywood ne veut plus de ce puissant producteur aux méthodes honteuses et criminelles. Le clash « Angot /Rousseau » sur le plateau de ONPC fera date et France 2 hier s’est emparé du sujet du harcèlement sexuel au travail dans le cadre d’une soirée spéciale. Tous ces événements juxtaposés vont-ils permettre de libérer la paroles des femmes ? Nous l’espérons.

Le 30 septembre dernier, Laurent Ruquier recevait l’ex-élue EELV, Sandrine Rousseau pour son livre « Parler » (Flammarion). Elle faisait face à l’écrivain, Christine Angot, devenue chroniqueuse depuis la rentrée pour ONPC. Nous nous souviendrons du clash qui a enflammé les réseaux sociaux et les discutions parfois houleuses au bureau… La violence était telle que personne ne pouvait y rester indifférent. Il y a eu le clan de ceux qui ne voulaient pas participer à la curée médiatique contre une femme Christine Angot, face à ceux qui sauvaient Madame Rousseau, à juste titre ! Mais beaucoup s’accordaient pour blâmer la production, le choix étrange du montage, l’inaction et la non contextualisation de l’animateur star. Quoiqu’il en soit, un débat s’est ouvert.

LAURENT RUQUIER, SA DÉCLARATION… ENFIN.

Posted by yasmina in ACTU, FEATURED, TELEVISION No Comments »
Oct 08, 2017
LAURENT RUQUIER, SA DÉCLARATION... ENFIN.

Laurent Ruquier est revenu hier soir sur le clash Angot/Rousseau.

Une déclaration tardive…

ONPC OU LA SOCIÉTÉ DU BAVARDAGE PAR BERTRAND NAIVIN

Oct 07, 2017
ONPC OU LA SOCIÉTÉ DU BAVARDAGE PAR BERTRAND NAIVIN

Laurent Ruquier devrait s’exprimer ce soir dans ONPC concernant l’échange/polémique qui a agité la semaine. Bertrand Naivin, philosophe des médias et membre du #ClubDeLaRucheMedia, propose une réflexion coup de poing sur les faits. Nous avons affaire selon lui à une société du bavardage.

Explication :

Par Bertrand Naivin

Dans Le trésor des humbles publié en 1896, Maurice Maeterlinck écrit :

« Nous ne parlons qu’aux heures où nous ne vivons pas, dans les moments où nous ne voulons pas apercevoir nos frères et où nous nous sentons à une grande distance de la réalité. Et dès que nous parlons, quelque chose nous prévient que des portes divines se ferment quelque part. (…)L’instinct des vérités surhumaines que nous possédons tous nous avertit qu’il est dangereux de se taire avec quelqu’un que l’on désire ne pas connaître ».

Cette dernière phrase est d’autant plus éclairante si l’on considère cette nuance qui y est faite, soit cet autre que l’on « désire ne pas connaître » et non « que l’on ne désire pas connaître. Cette construction négative dit alors tout de cette peur du silence qui est ô combien la nôtre aujourd’hui. Nous ne souffrons ainsi pas d’un manque de désir de l’autre. Nous nous pétrifions d’un désir de couvrir cet autre de nous-mêmes. Nous souffrons d’une dictature de l’« avis » qui nous empêche de nous taire pour écouter celui de l’autre… Nous sommes ainsi dans une culture de la non-écoute, d’un autre-que-soi que l’on recouvre de notre propre bavardage.