« CAUET A GRANDI ! ». IL ETAIT SUR SCENE HIER. FAUT-IL ALLER VOIR SON NOUVEAU SPECTACLE ? REPONSE :

Sébastien Cauet présentait son deuxième One Man hier aux Feux de la Rampe. Il y a quelques mois, alors que nous le rencontrions pour mieux connaître le patron qui se cache derrière l’animateur/humoriste,  nous vous annoncions son retour sur scène. C’est chose faite et nous y étions.

Avis :

« CAUET A GRANDI ! » explore différents thèmes comme la religion, les attentats, le suicide, les rapports parent/enfant, la célébrité…

Cauet a, en effet, pris de la bouteille. Amaigri, flanqué d’un jean et d’une chemise blanche, il apparait à l’aise,  fière et heureux de retrouver son public. Jeune, conquise et quasi amoureuse, la salle connaissait son idole. Nous avions le sentiment de continuer le 19/22h de la radio NRJ. Un after complice.

La scène semble galvaniser l’artiste : il réalise un rêve de môme et accepte de toucher à des sujets sérieux et moins sérieux avec cynisme. aff cauet a grandi

La notoriété et les passe-droits qu’elle procure est l’un d’entre eux. Cauet n’hésite pas à se moquer de lui-même et à jouer avec son image. Cette deuxième tentative est plus construite, mieux calibrée et fluide. Son compère Jeff apporte, quant  lui, une touche burlesque et une sensibilité caustique.

Bref, on recommande.

Absent de la télévision…

A l’heure où le mercato télé et radio gronde, où les diffuseurs espèrent rajeunir leur audience en utilisant, parfois, les idées les plus étranges, on se demande pourquoi le producteur/animateur n’a pas de programme pour la prochaine rentrée… Tf1 a tenté un « 5 à 7 » douteux vidé de sens et de concept en misant sur Arthur pour « choper » les jeunes alors que Cauet est leader sur sa tranche à NRJ.  Très connecté auprès d’un public accros aux réseaux sociaux, il paraissait tout indiqué. Sur scène, les gamins viennent en masse l’applaudir ; à la radio, ils commettent des blagues en se tordant de rire. En somme… il ne s’agit pas de céder au jeunisme en virant des écrans tous visages atteints d’une ride mais de bel et bien s’appuyer sur ceux qui fédèrent déjà les 15/35 ans.

Cyril Hanouna est le seul à la télé, pour l’instant… à toucher cette cible même si la moyenne d’âge de son public est de 36 ans. Cauet serait-il celui qui pourrait faire vaciller l’empire « Hanounesque » qui se profile ?

« CAUET A GRANDI ! » reviendra le 3 et 4 février 2017 à la Cigale.

Yasmina Jaafar

 

Laissez un commentaire