ACCESS : UNE RENTREE TELE SOUS L’AUNE DE PARIS PARFOIS RISQUES… LA SEMAINE « TRES PERSONNELLE » DE LA RUCHE MEDIA

Chaque vendredi, La Ruche Média revient sur les points d’actualité qui ont fait parler cette semaine.

Mieux que « Les Niouzes » de Mr Laurent Ruquier en 1999 (7 émissions seulement, un record), moins qu »Anne Roumanoff et les garçons » stoppé net le 12 octobre 2012, « #Morandini : Télé, People, Buzz » tire sa révérence dès ce soir. Arrêt brutal sans doute lié, aussi, à ce titre improbable… Le programme a en effet perdu plus de la moitié de ses fidèles en quinze jours passant de 296 000 à 109 000 personnes le 4 septembre. Aisément compréhensible que la chaîne commerciale décide de mettre fin à ce naufrage sans pour autant se séparer de son animateur « star » puisqu’il garde la présentation de « Crimes« … Ouf, il a failli nous manquer !

Chaque début de saison connait son lot de déception. L’an passé, France 2 déprogrammait violemment et sans tact plusieurs de ses émissions comme « Vous trouvez ça normal? » présenté par Bruce Toussaint. Nrj 12 a subi de plein fouet l’ascension hallucinante du nouveau Roi de l’access, Cyril Hanouna et son « Touche pas à mon poste« . Morandini était aux abois et revenait avec une « belle » énergie du désespoir. Un nouveau concept… Encore… Un décor repensé… Encore… L’animateur flanqué d’une co-animatrice, Julie Raynaud, traitait l’actu TV façon JT, façon « 50 min inside« , façon « Média le Mag«  (France 5), le fond en moins. Façon… déjà vu !

Fini la ribambelle de chroniqueurs vociférants et bonjour à une seule « spécialiste média » et au sniper Adrien Rohard… Parce qu’il faut bien « son » sniper cathodique… Mais rien n’y a fait, le programme, malgré tous ces « beaux » efforts, passe de 274 000 à 138 000 personnes (0.8% de PDA) en l’espace d ‘une semaine. Une cata…

Alors que nenni, taisons les mauvais souvenirs ou les mauvais exemples et agissons ! Du coup, pour ne pas sombrer, on voit surgir des chapeaux toutes sortes de nouveautés. Hanouna est obligé de conforter son succès et opère quelques changements légers mais précis : la participation de personnalités légitimes et fortes comme Annie Lemoine dont les premières analyses rassurent la chaîne et le jeune producteur. D’autres recrues affluent pour accompagner la désormais célèbre bande. Des humoristes tels Stéphane Bak ou excellent Jérémy Ferrari et sa chronique « Le bon week end de Ferrari » feront leur apparition tour à tour Enfin, de nouvelles séquences sont imaginées pour développer la partie info.

Coté chiffres : La première démarre en fanfare puisque le programme réalise jusqu’à 1.6 millions de personnes mais « TPMP » subit une petite érosion dès la lendemain pour atteindre près de 789 000. Le ton « jeu » qui domine, installe l’émission dans une légèreté peut-être un peu trop légère justement. Ajoutez à cela, le zapping naturel inhérent à chaque début de saison, de la part d’un public en quête de nouveaux programmes.

touche-pas-a-mon-poste-horaires-sous-reserve_47459817_1

Même constat pour la nouvelle recrue de France 5, Anne-Sophie Lapix. Alors que le 2 septembre, « C à vous«  réalisait 4,1% de PDA et 667 000 individus, le 3 septembre, la perte est de 114 000 téléspectateurs. La curiosité  cèderait-elle sa place à la déception  ? Trop tôt pour le dire. Le fantôme d’Alessandra Sublet plane finement mais le charme et les connaissances de Lapix (sans rendre hommage aux attaques de Thierry Ardisson contre Sublet) ont su faire oublier assez rapidement l’ancienne locataire.

image courbet lapix aram

Autre nouveauté, « le Grand Journal« . Antoine de Caune tente de garder le sourire derrière un masque de crispation dû au trac -certainement-. L’animateur tout nouveau, tout beau, donne de sa personne et n’hésite pas à monter sur la table affublé d’un panier de basket sur la tête alors qu’il tente d’interviewer Kevin Durant, la star de la NBA de passage à Paris. On imagine mal Michel Denisot bondir de la sorte. C’est sans doute pour cette décontraction légendaire que la chaîne cryptée a quasi supplié le réalisateur de prendre place dans le fauteuil signé MD. Résultat, malgré une jolie élégance et un sourire accrocheur, De Caune ne parvient pas à garder son auditoire perdant près de 600 000 téléspectateurs depuis la première. (9.1% de PDA et 1,6 millions de fidèles à 1.1 millions le 4 septembre).

Les chaînes doivent pour continuer à être, surprendre le public sans trop le secouer. Les subtilités d’une grille de programme sont murement réfléchies que l’on fasse partie des chaînes historiques ou de la TNT. La bataille est rude et la case 18/20h est devenu un carrefour économique sans concession. Le 16 septembre, France 2 tentera une nouvelle expérience avec Sophia Aram qui ne remporte pas tout les suffrages. Descendue en flèche avant d’avoir été, nous verrons bien ce que ce petit bout de femme cache sous son apparente fragilité. Les meneuses de bande ont toujours été des voraces furieusement arnachées à leurs envies et leurs ambitions. Une Christine Bravo (Frou-Frou) ou une Maîténa Biraben (Le supplément), deux colosses du talk, ont su montrer toute l’étendue de leurs talents et le pouvoir presque titanesque auquel il est nécessaire de recourir pour tenir une bande, invectiver, relancer, crier si des débordements se font sentir. Alors, c’est avec une impatience non dissimulée que j’attends le 16 septembre…

Courbet n’est pas en reste puisqu’il officiera sur TMC à la mi- septembre…

La guerre de l’access prime time est bel et bien lancée. Rendez-vous en janvier… ou avant… pour connaître le nom des survivants.

©Montage Photo : Guérin/Bardou/Cambillard/D8/Nrj12

Yasmina Jaafar

http://www.youtube.com/watch?v=1JIdxGYaqEE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *