PATIENCE PRISO – QUAND TOUT EST MIS EN OEUVRE POUR QUE LES DIFFUSEURS RENCONTENT LES PRODUCTEURS : 5 EME JOURNEE DES PROUDCTEURS INDEPENDANTS LE 2 juin 2015.

Patience Priso est productrice (Goodstuff prod), réalisatrice mais aussi Déléguée Générale de la Fédération des Jeunes Producteurs Indépendants dirigée par Laurence Lascary. Le 2 juin 2015 se tient, à Aubervilliers, la 5 ème Journée des Jeunes Producteurs Indépendants (JJPI). Occasion toute trouvée pour en savoir plus sur cet évènement qui vise à mettre en relation les diffuseurs et les jeunes producteurs.

Explication :  

Comment est née cette aventure ?

En 2011, j’étais en transition entre mon ancienne société et la création de la nouvelle. Je suis tombée sur La journée des Jeunes Producteurs Indépendants et j’ai tout de suite aimé le concept crée par Laurence Lascary, en collaboration avec Caroline Decroix. Cet événement répondait parfaitement à mes attentes de jeune productrice/entrepreneur, en mal de réseau ! J’étais d’abord participante puis dès l’année suivante j’ai pris un stand pour pitcher mes projets à des décideurs. L’expérience et les rencontres humaines et professionnelles furent si positives que les sociétés participantes ont décidé de se solidariser et la Fédération des Jeunes Producteurs Indépendants est née. Je suis très attachée à cette initiative collaborative ; c’est une aventure enrichissante à l’état d’esprit positif et actif.

Qu’attendez-vous de cette 5 ème édition ?

Pour cette édition, nous fêtons nos 5 ans, l’occasion de faire le bilan sur les l’évolution du secteur sur nos thématiques de prédilection. L’édito de Laurence Lascary et les thèmes de cette année donnent le ton. Nous attendons une forte présence/mobilisation des décideurs (diffuseurs, producteurs influents) pour acheter des projets, initier des collaborations et surtout de l’action. Nous espérons une écoute sur nos propositions car notre choix de producteurs est une solution à une diversité culturelle incarnée.

Les décideurs ont beaucoup à apprendre de nous, notre vision sur les questions de vivre ensemble. Le changement s’opère à l’origine, dans le nerf de la guerre : l ‘écriture et la production et ensuite la bonne décision (par le bon décideur). Nous avons l’ambition d’éduquer le décideur pour créer ensemble des programmes qui dépassent la réalité et propose une vision d’avenir de ce que pourrait être la France de demain. 

Les décideurs se déplacent-ils vraiment ?

jjpi 2015

Toutes les années nous avons eu des décideurs prestigieux qui se sont déplacés pour faire leur marché. Lors des éditions précédentes plus d’une vingtaine de contrats ont été conclu avec Canal +, Telfrance, Tétra media Studio, Arte et Planète… C’est l’opportunité pour eux de renouveler leur réseau, d’optimiser leur temps, car en une journée, ils peuvent rencontrer une trentaine de producteurs et découvrir plus d’une centaine de programmes inédits. Cette année nous avons confirmation de plusieurs représentants de grandes chaînes et de divers acteurs du secteur qui ont confirmé leur présence. Les décideurs audacieux  n’hésitent donc pas à aller de l’autre côté du périphérique pour développer leur offre de programmes et découvrir des producteurs d’avenir. Par leur démarche on sait déjà que de belles collaborations sont possibles.

Ces Journées existent depuis 4 ans. Est-il plus simple aujourd’hui de rencontrer les diffuseurs publics ou privés ?

Tous les deux ne sont pas évident à rencontrer, on multiplie donc les rendez-vous collectifs afin d’optimiser leur temps. Le diffuseur public est dans le « devoir » de faciliter la rencontre et nous lui offrons l’opportunité de voir de nouveaux acteurs de la production pour se renouveler. Le diffuseur privé est curieux et cherche à devancer la tendance, il est dans  la nécessité de déceler les perles. Ils prennent plus de risques afin de créer des offres « sexy » à forte identité, pour se démarquer et affirmer leur ligne éditoriale. Mais un facteur persiste : l’entre soi audiovisuel. C’est ce que nous souhaitons briser via nos rencontres.

Quel est votre rôle au sein de la FJPI ?

PatienceLaruche-small

Mon rôle au sein de la Fédération a beaucoup évolué en 2 ans. Je suis passée de Secrétaire Générale adjointe à Secrétaire Générale, puis à Chargée de communication puis Déléguée Générale. Je  joue un rôle d’ambassadrice avec les nouveaux membres et divers collaborateurs –potentiels et existants. Je participe activement au développement de la structure, aux actions et aux évènements. et je n’hésite pas à recommander mes collègues/membres. La philosophie de la fédération est la mutualisation du réseau et des informations. Lors de la JJPI j’aurais également un stand pour ma société de production.

Quel est le programme de la JJPI cette année.

C’est édition est sous le signe des nouveaux formats pour enrichir et diversifier la fiction française. Nous sommes fiers d’avoir comme Parrain Olivier Wötling. Au programme nos traditionnels Speed meeting market, tables rondes, et pauses networking. Les thèmes des tables rondes sont les suivantes : « Le traitement de la réalité sociale française dans la fiction : quelle place pour la nouvelle génération d’auteurs et producteurs ? » et « Bonnes pratiques et initiatives positives en faveur des nouveaux producteurs ». Les intervenants sont des décideurs, des partenaires et des membres de notre fédération. A la pause une projection des films de nos membres financée par notre partenaire ACSE. On reste fidèle à notre animateur de toujours Raphal Yem et pour régaler le tout notre talentueuse chef Nari !

Le soir, on fêtera dignement nos cinq ans, la soirée cocktail s’ouvrira à plus d’invités pour faire plus ample connaissance sur la piste de danse !

JJPI : inscriptions jusqu’au 28 mai : Ici

Yasmina Jaafar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *