Posts Tagged With 'Yann Moix'

LA RENTRÉE LITTÉRAIRE D’HIVER : UNE RENTRÉE DE TROP ?

Jan 23, 2018
LA RENTRÉE LITTÉRAIRE D'HIVER : UNE RENTRÉE DE TROP ?

Les livres et la rentrée littéraire ont leur importance en France. La rédaction de laruchemedia.com se demande pourquoi tant de livres paraissent en septembre puis janvier. Dounia Tengour, chercheuse à la Sorbonne-Nouvelle et membre du #ClubDeLaRucheMedia nous offre son regard sur cette « habitude » bien française et nous livre son top five des romans à ne pas louper en ce mois de janvier 2018.

Dounia Tengour

En France, la vie littéraire est rythmée par deux saisons. La première, celle d’automne, est la plus connue du grand public. Elle distribue les récompenses. Elle couronne les auteurs. Elle fait parler le tout Paris. Et puis, il y a celle de l’hiver…

La rentrée littéraire de janvier, appelée familièrement « la petite rentrée », ne bénéficie pas de l’engouement des médias, ni de l’agitation que suscite la distribution des prix littéraires comme le Goncourt ou le Renaudot.

Moins attendue, moins exposée, plus calme aussi, la rentrée de janvier ne doit pas être sous-estimée pour autant. Elle réserve souvent des surprises inattendues. Parfois, on découvre même de belles pépites.

ONPC OU LA SOCIÉTÉ DU BAVARDAGE PAR BERTRAND NAIVIN

Oct 07, 2017
ONPC OU LA SOCIÉTÉ DU BAVARDAGE PAR BERTRAND NAIVIN

Laurent Ruquier devrait s’exprimer ce soir dans ONPC concernant l’échange/polémique qui a agité la semaine. Bertrand Naivin, philosophe des médias et membre du #ClubDeLaRucheMedia, propose une réflexion coup de poing sur les faits. Nous avons affaire selon lui à une société du bavardage.

Explication :

Par Bertrand Naivin

Dans Le trésor des humbles publié en 1896, Maurice Maeterlinck écrit :

« Nous ne parlons qu’aux heures où nous ne vivons pas, dans les moments où nous ne voulons pas apercevoir nos frères et où nous nous sentons à une grande distance de la réalité. Et dès que nous parlons, quelque chose nous prévient que des portes divines se ferment quelque part. (…)L’instinct des vérités surhumaines que nous possédons tous nous avertit qu’il est dangereux de se taire avec quelqu’un que l’on désire ne pas connaître ».

Cette dernière phrase est d’autant plus éclairante si l’on considère cette nuance qui y est faite, soit cet autre que l’on « désire ne pas connaître » et non « que l’on ne désire pas connaître. Cette construction négative dit alors tout de cette peur du silence qui est ô combien la nôtre aujourd’hui. Nous ne souffrons ainsi pas d’un manque de désir de l’autre. Nous nous pétrifions d’un désir de couvrir cet autre de nous-mêmes. Nous souffrons d’une dictature de l’« avis » qui nous empêche de nous taire pour écouter celui de l’autre… Nous sommes ainsi dans une culture de la non-écoute, d’un autre-que-soi que l’on recouvre de notre propre bavardage.

LAURENT RUQUIER, CHRISTINE ANGOT, LES ENFANTS DE LA TELE, ONPC… QUOI EN PENSER ?

Posted by yasmina in ECOUTER, FEATURED, TELEVISION No Comments »
Sep 04, 2017
LAURENT RUQUIER, CHRISTINE ANGOT, LES ENFANTS DE LA TELE, ONPC... QUOI EN PENSER ?

Christine Angot est la nouvelle recrue de Laurent Ruquier. Elle a fait ses premiers pas ce samedi soir sur France 2. Quant à son patron, il ne chôme pas… comme d’habitude. « Les enfants de la télé » sont désormais gardés par lui. La curiosité était-elle au rendez-vous ? Réponse :

ONPC

ONPC signe un retour stable avec 1.10 millions de téléspectateurs et 18.4% de PDA. La saison dernière, l’émission connaissait un souci d’image avec plusieurs clashs très commentés sur les RS. On se souvient de la colère noire de Najat Vallaud-Belkacem face à Vanessa Burggraf… Les critiques ne manquaient pas. Plusieurs titres médias ont pointé du doigt l’usure de l’émission. Même Guy Carlier s’est fendu d’un édito acerbe le 17 juin pour Le Point prédisant un « avenir sombre pour l’animateur ». ONPC a supporté une baisse en fin de saison de 2 points par rapport à la saison précédente.

YANN MOIX : UNE ARRIVEE SOUS LE SIGNE DE LA CITATION…

Sep 01, 2015
YANN MOIX : UNE ARRIVEE SOUS LE SIGNE DE LA CITATION...

Yann Moix est arrivé. L’homme de la rentrée, c’est lui. Il était attendu. Environ 1,3 million de téléspectateurs l’ont vu, soit 22,1% de parts d’audience.

La première d’On n’est pas couché de la saison sur France 2 confirme son succès.

Des audiences qui imposent, une nouvelle fois, ce talk du samedi soir comme la vitrine du groupe public. Laurent Ruquier fait mouche en s’emparant de son ami Yann Moix. L’écrivain est ambigu et cultive avec soin cette ambiguïté de déclarations en déclarations, de livres trop épais en critiques acides et parfois gratuites. Mais, force est de constater et d’avouer que Moix est brillant, référencé et doté d’une habilité oratoire certaine. Cela dit, le sniper promis ou fantasmé…, lui, est resté en coulisse… Une connivence et une sympathie étonnante se sont insinuées tout au long des 3h13 de l’émission.